Valentine’s Movies Challenge -New York Melody de John Carney

new york melody

Hello, hello !

J’espère que vous allez bien en ce samedi matin et que le week-end s’annonce très bien pour vous. Aujourd’hui, nous continuons le Valentine’s Movies Challenge avec le film New York Melody qui met en scène le trio Keira Knightley-Adam Levine-Mark Ruffalo : Du beau monde ! Marion et moi espérons que le film vous aura plu et nous avons hâte d’avoir vos ressentis !

PRESENTATION :

New York Melody ou Begin Again est un long-métrage américain de John Carney. Il est sorti en France en Juillet 2014. Le long-métrage a été nominé à plusieurs festivals. 

SYNOPSIS :

Gretta et son petit ami viennent de débarquer à NYC. La ville est d’autant plus magique pour les deux anglais qu’on leur propose de venir y vivre pleinement leur passion : la musique. Le rêve va se briser et l’idylle voler en éclat quand, aveuglé par la gloire naissante, il va la plaquer pour une carrière solo et… une attachée de presse. Ses valises prêtes et son billet de retour pour Londres en poche, elle décide de passer une dernière nuit à New York avec son meilleur pote. Ce dernier l’emmène dans un pub, la pousse sur scène et la force à chanter. Dans la salle un producteur s’adonne à sa plus dangereuse passion : l’alcool. Revenu de tout, du succès et de sa gloire passée, amer, rancunier, il a perdu le fil de sa vie,… Et soudain il entend cette voix, découvre cette grâce, ce talent brut et authentique… Une rencontre enchantée qui pourrait finir en chansons…

MON AVIS :

Nous retrouvons Keira pour la 3eme fois cette semaine et dans les trois films proposés, elle nous joue des rôles bien différents. Ici, elle interprète Gretta, une compositrice occasionnelle qui vient de se faire larguer par son ex Dave (Adam Levine), un chanteur  qui vient de connaître la gloire. Elle se fait remarquer un soir par un producteur musical nommé Dan (Mark Ruffalo) dans un bar pendant qu’elle chantait une chanson.

J’ai adoré Dan, ce producteur complètement dépassé que ce soit dans sa vie professionnelle ou familiale. Il est fauché, son label le lâche, séparé de sa femme, problèmes avec sa fille et quand il entre dans ce bar et que nous avons son point de vue à lui, la magie musicale opère. Pendant que Gretta chante, seule avec sa guitare, lui il imagine tous les autres instruments autour d’elle en action. Nous le voyons littéralement transporté par la musique.

C’est un film musical, certes, mais que serait-il sans New-York ? Elle est l’élément centrale du film, lieu de création pour Gretta et Dan. La musique y est omniprésente, douce et légère au milieu de tous ces lieux vivants.

Au final, on passe un excellent moment devant New York Melody. On chante avec Gretta, on visite des lieux superbes, on rit de la répartie entre Gretta et Dan. Je vous le conseille amoureux de musique ou non.

L’AVIS DE MARION :

Ce film est intime, sincère et plein d’espoir. Un duo charmant, atypique et drôle. Mark Ruffalo et Keira Knightley incarnent deux êtres abîmés par la vie. Mais ensemble, ils parviennent à se reconstruire. Je crois que ce long-métrage est un Belle et la Bête moderne. Pourquoi ? Ruffalo incarne une bête, un homme déchiré et sans espérance tandis que Knightley donne vie à une femme brisée mais qui sait s’émerveiller, rire. A deux, ils se complètent et deviennent la force de l’un pour l’autre.

La musique est partout. Habite chaque séquence, chaque lieu, chaque être. Dans une ville aussi vivante que New York, les rythmes et les mouvements se croisent. Découvrir une nouvelle voix, un nouveau talent – ceux de Keira Knightley – est un plaisir. Elle surprend, enchante et nous sommes émerveillés tout comme ce producteur déphasé et désespéré. Sa voix est une lueur d’espoir, rallume la flamme de cet homme déchu. Les chansons sont belles, fraîches et entraînantes. A l’image du film, elles charment et donnent le sourire.

New York est un personnage à part entière, si ce n’est le protagoniste principal. Tout s’y passe, tout s’y vit, tout s’y crée. Filmée avec soin, la ville est certes ce mouvement incessant mais aussi des instants de calme, d’apesanteur où nous soufflons avec les personnages.

J’ai aimé ce film pour sa simplicité et pour ce bel hommage qu’il rend à la musique. Les mélodies accompagnent les personnages dans leurs chemins de vie, nous emportant dans un voyage unique, vivace et inattendu.

New York Melody est unique, inattendu, avec des acteurs crédibles et sensibles.

Regardez-le et amusez-vous !

Sur ces mots, nous vous donnons rendez-vous demain pour parler du film Il était une fois. Vous pouvez toujours discuter sur les réseaux sociaux avec le #ValentinesMoviesChallenge et nous retrouver sur Twitter avec nos comptes @joh83 et @MarionFilloque. Pour retrouver tout le programme de la semaine, n’hésitez pas à cliquer juste ici. Plein de bisous !!

Publicités

15 commentaires sur « Valentine’s Movies Challenge -New York Melody de John Carney »

  1. Aaaaaaaaah ! J’ai été complètement débordée par ma semaine de boulot, j’ai complètement oublié de le regarder hier 😥
    Je le regarde ce soir, promis ! Mais du coup je n’en ferais probablement pas un article. J’en parlerais dans le prochain point culture ! En tout cas ta critique me donne très envie de le découvrir 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s