Zoom

Zoom sur ma wish-list ! #1

Hello, hello !

J’espère que vous allez bien, que vous vous préparez doucement à Pâques et ses chocolats (perso, je les attends avec IMPATIENCE !), à votre week-end. J’ai plusieurs revues littéraires à vous faire mais avant de vous les faire partager, j’avais aussi envie de vous montrer ce qui se cache dans ma wish-list. Elle est assez conséquente et les nouvelles parutions s’ajoutent chaque mois ce qui me permet difficilement de baisser ces envies ! Alors zoomons ensemble sur ces romans qui me font drôlement envie !!

●●●

ROMANS DÉJÀ SORTIS 

livres-wish-list-sorties

  • Brooklyn, Colm Toibin, Robert Laffont

Enniscorthy, sud-est de l’Irlande, années 50. Comme de nombreux jeunes de sa génération, Eilis Lacey, diplôme de comptabilité en poche, ne parvient pas à trouver du travail. Par l’entremise d’un prêtre, sa sœur Rose obtient pour elle un emploi aux États-Unis. En poussant sa jeune sœur à partir, Rose se sacrifie : elle sera seule désormais pour s’occuper de leur mère veuve et aura peu de chance de se marier. Terrorisée à l’idée de quitter le cocon familial, mais contrainte de se plier à la décision de Rose, Eilis quitte l’Irlande. À Brooklyn, elle loue une chambre dans une pension de famille irlandaise et commence son existence américaine sous la surveillance insistante de la logeuse et des autres locataires. Au début, le mal du pays la submerge, la laissant triste et solitaire. Puis, peu à peu, elle s’attache à la nouveauté de son existence. À son travail de vendeuse dans un grand magasin où les premières clientes noires font une apparition timide qui scandalise les âmes bien-pensantes – sauf Eilis, qui, dans sa petite ville d’origine, n’a jamais connu le racisme. Au bal du vendredi à la paroisse du quartier. Aux cours du soir grâce auxquels elle se perfectionne en comptabilité. Dans ce rythme entre monotonie rassurante et nouveautés excitantes, Eilis trouve une sorte de liberté assez proche du bonheur. Et quand Tony, un Italien tendre, sérieux et très amoureux, entre dans sa vie, elle est convaincue que son avenir est tout tracé : elle deviendra américaine. Mais un drame familial l’oblige à retraverser l’Atlantique pour un séjour de quelques semaines en Irlande. Au pays, Eilis est devenue une femme à la mode, désirable, parée du charme des exilées. Brooklyn, Tony, la vie américaine se voilent de l’irréalité des rêves. Un nouvel avenir l’attend dans la bourgade de son enfance : un homme prêt à l’épouser, un travail. Deux pays, deux emplois, deux amours. Les possibilités inconciliables déferlent sur Eilis, lui infligeant cette petite mort que suppose l’impératif des choix.

  • Une année particulière, Thomas Montasser, Presses de la Cité

« Ma nièce Valérie doit s’occuper de tout. »
Se retrouver un beau matin avec une librairie sur les bras, Valérie ne s’y attendait pas. Pour elle qui se destinait à une brillante carrière de consultante internationale en économie, quel cadeau empoisonné ! 
La jeune femme va pourtant se laisser prendre au jeu et, indépendamment des comptes de la boutique au bord de la faillite, découvrir peu à peu la littérature. Kafka, Dickens, Calvino, Pessoa… Une tasse de thé à ses côtés, elle dévore avec joie tout ce qui lui tombe sous la main.

  • La cuisinière, Mary Beth Keane, Presses de la Cité & Editions 10-18

Immigrée irlandaise courageuse et obstinée arrivée seule à New York à la fin du XIXe siècle, Mary Mallon travaille comme lingère avant de se découvrir un talent caché pour la cuisine. Malheureusement, dans toutes les maisons bourgeoises où elle est employée, les gens contractent la typhoïde, et certains en meurent. Mary, de son côté, ne présente aucun symptôme de la maladie. Au contraire, sa robustesse est presque indécente. Des médecins finissent par s’intéresser à son cas, mais la cuisinière déteste qu’on l’observe comme une bête curieuse et refuse de coopérer. Pourquoi la traite-t-on comme une malade alors qu’elle est en parfaite santé ? Les autorités sanitaires, qui la considèrent comme dangereuse décident de l’envoyer en quarantaine sur une île au large de Manhattan. Commence alors pour Mary Mallon, femme indépendante, un combat à armes inégales pour sa liberté…

  • Tout est sous contrôle, Sophie Henrionnet, Charleston

Olympe a 38 ans, un emploi de photographe culinaire qui ne lui plaît qu’à moitié, une fille de 12 ans bien plus mature qu’elle, une famille déjantée, des copines délurées et un ex-mari, Bertrand, qui l’appelle chaton. Lorsqu’elle perd son job, elle supplie son meilleur ami Hugo, qui tient une agence de détectives spécialisée dans les arnaques aux assurances de l’embaucher. Faisant valoir son expérience de photographe, elle réussit à intégrer l’équipe de détectives à une condition : elle ne devra s’occuper que des affaires les plus simples. Bien entendu, Olympe n’est pas assez raisonnable pour respecter les consignes et l’appel des commissions versées à chaque résolution d’affaires est trop fort pour qu’elle garde ses fesses confortablement posées sur le siège de sa voiture… Mais que va-t-il se passer quand les cadavres commencent à s’accumuler et que l’on cherche à l’éliminer à son tour ?

●●●

ROMANS A PARAÎTRE

roman-a-paraitre

  • Audrey Hepburn, la vie et moi, Lucy Holliday, Mozaïc, 30 Mars

Quand elle touche le fond, Libby Lomax connaît un remède imparable : se rouler en boule dans son canapé pour savourer un de ces films hollywoodiens dont elle est une fan inconditionnelle.
Son icône absolue ? L’exquise Audrey Hepburn.
Son film préféré ? Diamants sur canapé…
De la pure magie…
C’est justement un de ses jours « sans » qu’une chose totalement folle se produit : Audrey Hepburn sort de l’écran ! Une Audrey Hepburn parée de sa petite robe noire, de ses perles et de son fume-cigarette. Venue aider Libby à relancer sa vie en lui prodiguant conseils d’élégance et d’art de vivre.

  • L’accro du shopping à la rescousse, Sophie Kinsella, Belfond, 04 Mai

 Entre L.A. et Vegas, de nos jours.
Déçue par Hollywood, Becky a décidé de se recentrer sur l’essentiel : sa famille et ses amis. Et il y a urgence ! Car pendant que Becky comprenait dans la douleur que les coulisses de l’usine à rêves sont peu reluisantes, Tarquin, le mari de Suze, disparaissait, comme hypnotisé par un gourou New Age aux intentions pas très love and peace, tandis que Graham, son père, partait à la recherche d’un vieil ami détenteur d’un lourd secret.
C’est donc dans un combi Volkswagen du meilleur goût que Becky, son époux, sa fille, Suze, sa mère et la meilleure amie de cette dernière se lancent on the road. Au programme : rodéo parties, foires d’art contemporain campagnard, et les paillettes de Vegas.
Et à l’arrivée, pour notre accro préférée, une révélation : le shopping, c’est bien, la famille, c’est encore mieux…

  • Le jour où Anita envoya tout balader, Katarina Bivald, Edition Denoël, 11 Mai

Anita a 38 ans et élève seule sa fille Emma qui a 18 ans et décide un beau jour de partir faire ses études loin de sa mère. Anita ressent un grand vide, elle a beaucoup de temps libre, les week-ends sont tristes. Elle se souvient de ses 18 ans et des trois vœux qu’elle avait faits : avoir une moto, avoir une maison et être indépendante. Elle est indépendante, certes, mais pour ce qui est des deux autres vœux… Elle décide de passer son permis moto, encouragée par ses deux bonnes copines… et par le physique irrésistible de Lukas, le moniteur de l’auto-école. Peu à peu, Anita va en apprendre beaucoup plus sur elle, sa fille et sa mère, tout en partageant fous-rires et soirées un peu arrosées avec ses copines.

Voilà, mon petit zoom sur ces romans que j’ai envie de dévorer ! Et vous ? Que se cache-t-il dans votre wish-list ? J’ai hâte que vous me dites tout, absolument tout en commentaire !! Je vous fais plein de bisous, gavez-vous bien de chocolats !

 

Publicités

38 thoughts on “Zoom sur ma wish-list ! #1”

  1. Brooklyn a l’air vraiment chouette ! 🙂 J’ai un article similaire de prévu pour Mercredi, je vais le faire de temps en temps je pense 🙂 Genre une ou deux fois par mois. Je ne sais pas pourquoi, mais Tout est son contrôle ne me fait pas plus envie que ça, alors que j’en entends beaucoup parler, et en bien !

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai déjà acheté Brooklyn vu que j’ai adoré, après je ne sais pas quand je le lirai mais j’espère bientôt (même si je suis envahie de bouquins !!!).
    Il a l’air pas mal du tout Audrey Hepburn, la vie et moi !
    Enfin, il serait temps que je me mette à lire L’accro au shopping !

    Aimé par 1 personne

  3. Brooklin a rejoint ma PAL il y a quelques jours ( merci Livre Paris). Je suis impatiente de pouvoir le lire.
    Une année particulière m’a tout l’air d’être un très beau roman, tout comme La cuisinière.
    Tout les autres titres tirés de ta WL sont pas mal aussi mais j’ai un gros penchant pour la première partie.

    J'aime

  4. J’aime beaucoup le concept de l’article – je te le piquerais peut-être un jour :p

    Haha, j’ai lu « Tout est sous contrôle » de Sophie Henrionnet ! Il est pas mal du tout, je connais assez peu le genre de la « chick-lit » mais j’ai pas été déçue 🙂
    D’ailleurs, maintenant que j’ai lu « Audrey retrouvée », faudrait que je me penche un peu plus sur les autres romans de Sophie Kinsella…

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s