Événement Culturel

La Comédie du Livre du 27 au 29 Mai 2016 – Partie 2

Hello mes petits popcorns !

Me voici ENFIN de retour parmi vous. Je suis vraiment contente de pouvoir venir écrire par ici. Je n’ai pas fait une pause très longue, mais vous m’avez manqué. En tout cas, promis, maintenant je ne suis plus qu’à vous puisque j’ai rendu mon mémoire hier soir. Il ne restera plus qu’à préparer ma soutenance pour le 13 Juin. Je vais donc en profiter pour souffler cinq minutes. J’espère que vous allez bien, que ce week-end vous avez pu profiter des différents salons littéraires qui ont eu lieu. Je reviens avec mon compte-rendu comme promis sur La Comédie du Livre qui s’est déroulé à Montpellier ce week-end. 

MON PROGRAMME :

Quel week-end ! Cela a commencé le jeudi en fin d’après-midi car je devais aller chercher Mathieu Larnaudie (qu’il est gentil !) à la gare. Evidemment, c’est super d’avoir ce genre de missions quand la SNCF s’est dit que ce serait super de faire grève. Résultat, des retards. Je m’estime chanceuse parce que certains bénévoles attendaient depuis le début de l’après-midi l’arrivée de leur auteur. 

Vendredi était ma journée la plus longue puisque j’étais sur la manifestation toute la journée. J’ai fais la rencontre d’Ilya Green, une auteure de littérature jeunesse et illustratrice. Ensuite, direction le Jardin. Ha le Jardin ! C’est notre petite planque à nous les bénévoles (comment ça c’est un espace détente pour les pros ?!). Puis, je suis allée chercher Marie-Edith Laval, auteure française, à la gare. J’ai trouvé cette personne pétillante. On a bien ri toutes les deux. Et enfin, permanence à la gare (oui, la gare de Montpellier et moi, toute une histoire) pour terminer la journée.

Samedi. Tadaaam. Ma journée commençait avec la rencontre de mes auteurs italiens : Giancarlo de Cataldo & Carlo Bonini, le co-auteur du roman Suburra. Je les ai amené sur leur stand de dédicace. Autant vous dire qu’au début, je flippais. Carlo ne parle pas trop français, Giancarlo oui, mais le peu que je l’avais vu, il était en grande discussion en italien avec Carlo et leur éditrice des éditions Métaillié. Ensuite, vu que j’étais libre jusqu’à que j’amène mes auteurs à leur rencontre, j’en ai profité pour aller en dédicace.

Qui ai-je vu ? Commençons par le très attendu Paul Colize. J’étais déçue de l’avoir loupé aux Quais du Polar à Lyon et quand je l’ai vu sur le programme de la CDL, j’ai sauté partout. Je suis donc allée à sa rencontre et il m’a fait dédicacé mon exemplaire de Concerto pour quatre mains (que je n’ai évidemment pas encore lu..). J’ai du lui faire l’effet d’une folle sortie tout droit de l’asile, tant pis, il aura compris au moins qu’il avait affaire à une admiratrice haha. Puis, je suis partie voir Yasmina Khadra que j’ai découvert avec le roman L’Attentat (la revue arrive très bientôt). Quand il a vu mon exemplaire, il m’a regardé et il fait « Ha ! Le pauuvre » en parlant d’Amine, son personnage principal. Je n’ai pu qu’acquiescer, Yasmina aura fait du bon boulot pour ruiner la vie d’Amine, mais ça, je vous révélerai tout en temps et en heure. Je suis retournée voir mes auteurs Giancarlo de Cataldo & Carlo Bonini pour leur faire signer mon exemplaire de Suburra. Je voulais acheter un exemplaire de Romanzo Criminale, livre que je cherche PARTOUT depuis des mois. Vous savez quoi ? La veille, la table était remplie de ce roman, j’arrive le samedi après-midi, plus rien, nada, quetchi. Déçue mais pas abattue, je suis partie voir J.M Erre pour lui acheter un exemplaire de son roman Le mystère Sherlock, mais là encore, dévalisé. Je lui ai donc demandé de me faire un topo des différents romans pour que j’en choisisse un et je suis donc repartie avec Série Z. J’ai fais là encore une superbe rencontre avec un auteur très abordable et très sympathique. 

Puis, il a été l’heure d’amener mes auteurs à leur rencontre au Cinéma Nestor Burma puisque Suburra a été adapté au cinéma.J’ai donc pu en profiter sur le chemin pour démarrer une conversation avec eux. Une belle conversation tournée vers ma déception de ne pas trouver Romanzo Criminale. Je vous jure que je suis encore folle de ne le trouver nulle part. Bref, vous avez compris ce que je vais demander pour mon anniversaire à ce stade. J’ai été ravie d’apprendre que si je lisais Suburra avant, cela n’allait pas m’embêter pour comprendre ce qu’il se passait (oui, Suburra est une « suite » de Romanzo mais pas véritablement. Il y a seulement quelques liens avec le passé, mais rien d’incompréhensible). Puis nous avons discuté séries télé. Et j’ai eu des infos top secrètes. Non franchement si ce n’est pas la classe haha. Donc arrivés au Nestor Burma, j’ai suivi leur échange face au public et cela m’a donné encore plus de lire le roman et de voir le film (Programme été : Check !). Ensuite, fin de journée, K-O, dodo.

Nous arrivons donc déjà au dimanche. Déjà. Ça passe aussi vite à l’écrit que dans la vraie vie, la vache. Dimanche a été une journée plus tranquille puisque j’étais de permanence au Jardin l’après-midi et je suis allée voir la fin des dédicaces de mes auteurs sur leur stand. Nous avons discuté du roman Les traîtres que j’ai beaucoup aimé et je lui ai parlé de la comparaison avec Game of thrones. Giancarlo était ravi. Puis, il a été l’heure de les amener à leur dernière rencontre et de se dire au revoir. Autant vous dire qu’une fois sur le chemin du retour, j’étais en larmes. 

Voilà un compte-rendu de ce week-end enrichissant, merveilleux et un poil fatiguant, faut bien l’avouer. J’ai fais des rencontres merveilleuses et je remercie les organisateurs de la CDL pour cela. Je remercie également les autres bénévoles (certains passeront par là) de leur gentillesse et de ces belles tranches de rigolades. L’année prochaine, c’est sûr, j’y retourne !

Publicités

20 thoughts on “La Comédie du Livre du 27 au 29 Mai 2016 – Partie 2”

      1. Peut-être Colmar, mais je ne suis pas certaine de pouvoir aller à un autre salon cette année :/ J’aurai tellement aimé aller à Bandol, au festival New Romance !! Mais c’est tellement loin 😦 Et toi ?

        Aimé par 1 personne

  1. Au final tu as passé trois super jours et une magnifique expérience !
    Je suis passé en coup de vent à cet événement et j’avoue que je n’ai pas vaillamment cherché à te rencontrer ^^
    J’hésite à y participer l’année prochaine x)

    Aimé par 1 personne

      1. Non je n’avais ni livre ni auteur que je voulais (à part Collette et Norek) mais je n’avais pas leurs livres avec moi et pas d’argent pour en prendre :/
        Mais chaque journée cette manifestation prend de l’ampleur et c’est bien !
        D’accord je verrai ^^, je suis assez timide donc on verra x)

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s