BD – La Présidente de François Durpaire & Farid Boudjellal

Hello, hello !

J’espère que vous allez bien en ce mardi matin et que vous allez faire la fiesta ce soir (Fête de la musique oblige !). Aujourd’hui, on se retrouve pour une chronique sur La Présidente de François Durpaire & Farid Boudjellal, BD que j’ai emprunté en médiathèque (vous voyez que je les lis !)

PRÉSENTATION :

La Présidente est une BD écrite par François Durpaire, universitaire et historien et est dessinée par Farid Boudjellal, dessinateur engagé. Pour créer ce récit, ils se sont entourés d’une équipe d’experts. La Présidente est une BD sorti en Novembre 2015 aux Editions Les Arènes.  

RÉSUMÉ :

Et si le 7 mai 2017, d’une poignée de voix, Marine Le Pen était élue Présidente de la République ?C’est l’effervescence sur les plateaux télé. Editorialistes, politologues, politiciens se succèdent, incrédules, pour relater les neufs premiers mois de ce mandat inédit. Une plongée dans un futur incertain et chaotique.

MON AVIS :

Je pense que vous avez dû voir cette BD sur plusieurs blogs au cours de ces derniers mois. Me connaissant peu dans ce domaine littéraire, je vous avoue que c’est en voyant la critique de Marion sur son blog The Bloomsbury Muffin, que j’ai eu envie de connaître cette BD. 

François Durpaire et Farid Boudjellal nous montre seulement les 100 premiers jours du mandat de Marine Le Pen et cela suffit pour voir le chaos que deviendrait la France. Il n’y a rien d’inventé puisque ils s’appuient sur le programme politique des dernières élections présidentielles en 2012. Concernant les dessins, nous sommes sur du noir et blanc et ce n’est pas du tout construit comme une BD classique. Je n’ai pas pris de photos (et je m’en excuse), du coup vous pouvez voir sur la critique de Marion quelques dessins. Dans cette BD, nous avons souvent une double page avec un dessin principal puis des cases en haut et en bas des doubles pages avec des dessins plus petits et des dialogues. 

Je n’aurais pas grand chose à dire à part que, comme tout le monde, j’ai eu froid dans le dos tout le long de ma lecture. Très clairement, quand on lit cette BD, on n’a pas envie de rester les bras ballants à attendre que la catastrophe arrive. 

Pour conclure, c’est une BD coup de poing que nous ont créés les deux auteurs. Récit glaçant dont les dessins en noir et blanc ajoutent un plus à cette atmosphère oppressante. Je lui mets les 5 popcorns, pas dans le sens d’un coup de cœur (je trouve ça bizarre d’aimer ce récit car il est vraiment terrifiant) mais dans le sens où l’initiative de cette BD est respectée jusqu’au bout et fonctionne. Je vous conseille bien évidemment de la lire et de vous informer. Je ne compte pas faire de politique sur ce blog, ce n’est pas le but ni le lieu, mais vraiment, lisez-la si vous en avez l’occasion. 

note - 5 popcorn

 

Publicités

15 commentaires sur « BD – La Présidente de François Durpaire & Farid Boudjellal »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s