[#36] – La vallée des poupées de Jacqueline Susann

Hello, hello !

J’espère que vous allez bien en ce début de semaine. Depuis quelques jours, j’ai laissé le blog un petit peu à l’abandon, un peu à cause des événements qui se sont passés et un peu parce que mon Chéri avait un long week-end et qu’on en a profité pour décrocher des RS et des écrans. Aujourd’hui, je reviens donc avec une nouvelle critique sur La vallée des poupées de Jacqueline Susann dans le cadre du partenariat que j’ai avec les Editions 10/18. Je remercie la maison d’édition pour leur confiance.

la-vallee-des-poupees-jacqueline-susann-1018-critique-avis-popcornandgibberish-wordpress

resume-bandeau-popcornandgibberish-wordpress-vfinal

Pilules rouges, vertes ou jaunes. Pilules pour s’évader, dormir, maigrir, ou rester jeune. De l’alcool pour les avaler. Du sexe. Voici le monde cruel de La Vallée des poupées. 1945. Anne Welles quitte sa famille et son fiancé de Nouvelle-Angleterre pour s’installer à New York, la tête pleine de rêves. Devenue secrétaire d’un avocat spécialisé dans le théâtre, elle fait la connaissance de l’ambitieuse Neely et de la sublime Jennifer, toutes deux prêtes à tout pour faire carrière dans le monde du spectacle. Des coulisses de Broadway aux plateaux d’Hollywood, de la vie nocturne new-yorkaise aux cures de désintox, très vite, elles réalisent le prix à payer pour une victoire aussi précaire qu’éphémère…

mon-avis-bandeau-popcornandgibberish-wordpress-vfinal

J’aime les romans qui touchent au monde du spectacle. Peut-être est-ce dû à ma passion, mes études, que sais-je encore, mais j’aime lire les romans qui se situent dans ce milieu.

La vallée des poupées nous fait rencontrer trois femmes, trois destins liés mais différents. Nous faisons connaissance d’Anne Welles, jeune femme de 18 ans qui quitte sa famille et son fiancé pour vivre à New-York. C’est une jeune femme très jolie, instruite. Elle rêve de connaître le grand amour et non de faire un mariage de bonne fortune comme il était encore d’usage à l’époque. Dans cette ville, elle se fait embaucher chez Bellamy & Bellows, un grand cabinet d’avocat spécialisé dans le monde du spectacle. Henri Bellamy tombe sous le charme de son employée et elle devient son assistante personnelle. 

Elle fait la rencontre de Neely, lors de son emménagement. Neely est une jeune femme, plus jeune qu’Anne et fait du music-hall depuis son enfance avec son beau-frère. Ils ont un groupe qui s’appelle Les Gaucheros. Neely n’est pas très jolie, ni instruite. Ce qu’elle souhaite de sa vie est de faire un beau mariage pour évoluer dans sa vie. 

Vient le tour de Jennifer, une beauté sans réel talent qu’Anne fait la rencontre dans un hôtel. Une réelle amitié va se tisser entre elles. Jennifer vient d’une famille pauvre et sa mère attend que Jennifer fasse des beaux mariages pour se faire entretenir et à terme venir vivre chez sa fille. 

C’est un roman très noir que nous a écrit Jacqueline Susann. Ne vous attendez pas à un happy end. J’ai détesté Neely jusqu’à la toute fin. J’ai eu beaucoup de peine pour Jennifer et Anne. Les poupées qui font références à la drogue, et non aux jeunes femmes, sont ce qui les aident à tenir le coup dans ce monde cruel. C’est un roman que je n’ai pas pu lâcher jusqu’à la fin tant j’étais prise dans ces destins tragiques. 

note-5-popcorn-vfinal-popcornandgibberish

Publicités

26 commentaires sur « [#36] – La vallée des poupées de Jacqueline Susann »

  1. J’aime beaucoup la couverture, mais je m’attendais davantage à un roman d’apprentissage plutôt qu’à un roman qui tourne beaucoup autour de la drogue. Je note qu’il s’agit d’une intrigue sombre du coup (mais que tu l’as adorée) !

    Aimé par 1 personne

    1. On peut le voir comme un roman d’apprentissage puisque nous avons affaire à trois jeunes femmes qui vont apprendre à vivre avec l’hypocrisie d’un monde assez sombre et cruel.
      On peut le voir aussi comme un roman féministe puisque ce sont trois femmes qui essaient de ne pas vivre comme la société voudrait qu’elles vivent.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s