Lecture Commune – Daisy Sisters d’Henning Mankell

Hello, hello !

J’espère que vous allez bien en ce jeudi. Aujourd’hui, on se retrouve pour une lecture commune avec Claire du blog La tête en claire. Il s’agit du roman Daisy Sisters d’Henning Mankell, un roman que Claire a glissé dans le colis lors de son dernier concours. Puisqu’elle l’avait dans sa PAL aussi, on a décidé de le lire ensemble. Voici ce que nous avons pensé. 

daisy-sisters-henning-mankell-presentation-critique-popcornandgibberish

bannière-résumé-critique-popcornandgibberish

Été 1941, en Suède. Deux amies, Elna et Vivi, dix-sept ans, de condition modeste, s’offrent une escapade à bicyclette à travers la Suède en longeant la frontière de la Norvège occupée par les nazis. L’aventure, d’abord idyllique ? l’été de toutes les joies, de tous les espoirs ?, est de courte durée : Elna, violée, revient chez elle enceinte d’une petite fille qu’elle appellera Eivor. 1960. Eivor, dix-huit ans, en révolte contre sa mère, veut devenir une femme libre. Elle s’enfuit du village avec un jeune délinquant. Que lui réserve l’avenir ? Réalisera-t-elle son rêve d’indépendance et de liberté, et à quel prix ?

bannière-résumé-mon-avis-2-popcornandgibberish

Daisy Sisters est le premier roman d’Henning Mankell que je lis et je dois dire que par le sujet traité, le roman m’emballait beaucoup. Au début du roman, nous suivons Elna, une jeune fille qui se retrouve malgré elle, enceinte. Nous suivrons par la suite, la vie d’Eivor, sa fille qui connaîtra un destin similaire. 

J’ai beaucoup aimé ce destin croisée même si j’ai regretté que lorsque nous sommes en train de connaître la vie d’Eivor, Elna reste en retrait, l’auteur se soucie moins d’elle. Ce qui fait que le roman est, au final, l’histoire d’Eivor. Eivor, un personnage auquel on s’attache et que nous avons envie de voir réussir à mener sa vie comme elle l’entend. 

Henning Mankell nous dresse différents portraits de femme avec les personnages d’Elna, Vivi, Eivor, Lisa et Linda. J’ai aimé lire leur envie de liberté, d’essayer de se détacher de l’emprise masculine pour pouvoir créer sa propre vie. Malheureusement, peut-être est-ce dû à l’époque dont se déroule l’histoire (1945 jusqu’aux années 80), mais Henning Mankell dresse un tableau très sombre et chaque tentative de liberté se retrouve très vite avortée. Cela peut même être dérangeant vers la fin du roman car cela crée une répétition qui, personnellement, devient lourde. 

Malgré quelques bémols, c’est un roman que j’ai apprécié par son immersion dans la vie suédoise d’après-guerre, une culture que je connais peu. J’ai aimé ces femmes qui cherchent à modifier leur destin et à assumer ce qui leur tombe dessus quand celui-ci s’acharne sur elles. Une belle découverte !

note - 4 popcorn

Vous pouvez retrouver l’avis de Claire en cliquant ici

Publicités

21 commentaires sur « Lecture Commune – Daisy Sisters d’Henning Mankell »

  1. Haa mais c’est trop mignon tes notes en popcorn (oui je débarque)
    L’histoire n’a pas l’air trop mal, finalement c’est plutôt original de vouloir une histoire qui se répète, ça change un peu des fins merveilleuses à la manière contes de fée ! :’) En tous cas j’en prends note pour ma liste de lectures !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s