PAL

Dans ma PAL : Octobre 2016

THE NEW YOU.png

Hello, hello mes p’tits loups !

J’espère que vous allez bien et que votre semaine se déroule comme vous le souhaitez. Aujourd’hui, on se retrouve pour un tout nouveau « Dans ma PAL » où je vous fais découvrir mes acquisitions du mois de Septembre et ce que je compte lire en ce mois d’Octobre. Septembre marquera la fin de mon no-buy forcé (Shaun, mon banquier va faire la gueule..) puisque ce mois-ci risque d’être chargé niveau réceptions et achats littéraires. Aujourd’hui étant mon anniversaire (Danse de la joie. 24 ans, youpi yay !), je pense découvrir pas mal de surprises au niveau livres (ou pas, en fait, j’en sais rien !). Bref, arrêtons de pleurer pour Shaun et la vue de mon compte en banque qui va baisser dangereusement et voyons un peu ce que je vous propose. Ready ?

ajouts-bibliotheque-dans-ma-pal-popcornandgibberish

  • Ainsi résonne l’écho infini des montagnes de Khaled Hosseini
  • L’incendie de la maison de George Orwell d’Andrew Ervin
  • La sénilité de Vladimir P. de Michael Honig
  • Les mots entre mes mains de Guinevere Glasfurd

club-pingouin-vert-dans-ma-pal-popcornandgibberish

Couverture Carnaval

Carnaval – Ray Celestin

Au coeur du Sud profond, La Nouvelle-Orléans, construite sur des marécages en dessous du niveau de la mer, a toujours été aux prises avec tornades, inondations et épidémies de toutes sortes. La nature du sol en fait une cité qui s’affaisse, où les morts ne peuvent être enterrés. Alligators, serpents, araignées hantent ses marais. Nombre de menaces ont toujours plané au-dessus de la ville. Et pourtant…
Lorsqu’en 1919 un tueur en série s’attaque à ses habitants en laissant sur les lieux de ses crimes des cartes de tarot, la panique gagne peu à peu. On évoque le vaudou. Les victimes étant siciliennes, les rivalités ethniques sont exacerbées. Un policier, Michael Talbot, un journaliste, John Riley, une jeune secrétaire de l’agence Pinkerton, Ida, et un ancien policier tout juste sorti de prison, Luca D’Andrea, vont tenter de résoudre l’affaire. Mais eux aussi ont leurs secrets… Alors qu’un ouragan s’approche de la ville, le tueur, toujours aussi insaisissable, continue à sévir. Le chaos est proche.

pretty-book-club-dans-ma-pal-popcornandgibberish

Couverture Les gens dans l'enveloppe

Les gens dans l’enveloppe – Isabelle Monnin

En juin 2012, j’ai acheté sur Internet un lot de 250 photographies d’une famille dont je ne savais rien. Les photos me sont arrivées dans une grosse enveloppe blanche quelques jours plus tard. Dans l’enveloppe, il y avait des gens à la banalité familière, bouleversante. Je n’imaginais alors pas l’aventure qu’elle me ferait vivre.
J’allais inventer la vie de ces gens puis je partirais à leur recherche. Un soir, j’ai montré l’enveloppe à mon meilleur ami, Alex Beaupain. Il a dit : « On pourrait aussi en faire des chansons. » L’idée semblait folle.
Le livre contient un roman, un album photo, le journal de bord de mon enquête et un disque, interprété par Alex, Camelia Jordana, Clotilde Hesme et Françoise Fabian. Les gens de l’enveloppe ont prêté leur voix à deux reprises de chansons qui ont marqué leur vie.
Les gens dans l’enveloppe est ainsi un objet littéraire moderne et singulier. Faisant œuvre de vies ordinaires, il interroge le rapport entre le romancier et ses personnages. Il est surtout l’histoire d’une rencontre, entre eux et moi.

sp-netgalley-dans-ma-pal-popcornandgibberish

Couverture Si la lune éclaire nos pas

Si la lune éclaire nos pas – Nadia Hashimi

Kaboul est entre les mains des talibans. Depuis que son mari, considéré comme un ennemi du régime, a été assassiné, Fereiba est livrée à elle-même. Si elle ne veut pas connaître le même sort que son mari, elle doit fuir. Après avoir vendu le peu qu’elle possède, elle entreprend un voyage périlleux avec ses trois enfants, dans l’espoir de trouver refuge chez sa sœur, à Londres. Comme des milliers d’autres, elle traverse l’Iran, la Turquie, la Grèce, l’Italie et la France. Hélas, les routes de l’exil sont semées d’embûches : que devra-t-elle sacrifier pour de meilleurs lendemains ?

Couverture La tentation d'être heureux

La tentation d’être heureux – Lorenzo Marone

À Naples, de nos jours
Cesare Annunziata a 77 ans, et sa vie n’est pas ce qu’il aurait voulu qu’elle soit. Il n’a jamais vraiment réussi à aimer sa femme, les relations avec sa fille, Sveva, sont très compliquées, et son fils, Dante, n’ose pas lui présenter son compagnon. Alors, tant pis, il décide de profiter un tant soit peu de l’existence en buvant, mangeant et fumant comme il lui plaît. Peu importe les reproches de Sveva. Il continue même à voir cette chère Rossana, officiellement infirmière, mais qui, en réalité, vend ce qui lui reste de charmes.
Un soir, le silence de son appartement est brisé par une très violente scène de ménage. Et Cesare ne tarde pas à comprendre que sa voisine, la belle Emma, se fait battre par son mari. La nouvelle fait vite le tour de l’immeuble. Aidé de ses deux compères du troisième âge, Madame Vitaglino, collectionneuse de chats, et, Marino, solitaire endurci, Cesare décide de secourir la jeune femme. Après avoir échafaudé les plans les plus rocambolesques, c’est finalement en se liant d’amitié avec Emma qu’il va tenter de la sortir des griffes de son époux.
Un petit dîner en tête à tête, de délicates attentions, un sourire réconfortant… Chamboulé par la douceur de la jeune femme, le vieillard s’apaise peu à peu : à 77 ans, finalement, n’est-il pas temps de se délecter des belles choses de la vie et de faire, enfin, la paix avec ceux qu’on aime ?

Couverture La ballade de l'enfant-gris

La ballade de l’enfant-gris – Baptiste Beaulieu

Jo’, étudiant en médecine de 24 ans, se rend ce dimanche dans la chambre de Noah, un petit garçon de 7 ans qui se demande pourquoi sa mère ne vient jamais le voir. Ce jour-là, une déchirure se produit, qui poussera Jo’ à partir en voyage jusqu’au bout du monde, accompagné d’un petit fantôme. Il part sur les traces d’une femme mystérieuse.

masse-critique-babelio-dans-ma-pal-popcornandgibberish

Couverture La sénilité de Vladimir P.

La sénilité de Vladimir P. – Michael Honig

Dans un futur proche, reclus dans une luxueuse datcha de la campagne moscovite, l’octogénaire Vladimir P. délire, s’imaginant encore président. Le vieil homme entretient de longues conversations avec ses ex-complices : les oligarques qui l’ont porté au pouvoir et les anciens du KGB.
Entouré vingt-quatre heures sur vingt-quatre par une kyrielle de domes­tiques tous plus corrompus les uns que les autres, Vladimir pourrait bien finir sur la paille. Seul Nikolaï Ilitch Cheremetiev, son infirmier, ne profite pas de lui. Mais le monde du brave homme s’écroule lorsque son neveu Pavel est jeté en prison pour avoir critiqué le régime. Si sa famille ne paie pas l’énorme caution demandée contre sa libération, le sort du garçon est scellé. Inspiré par l’ancien politicien qui, entre deux crises hallucinatoires, revit ses moments de gloire, Nikolaï se lance dans l’art du chantage et de la magouille.

Couverture Avenue nationale

Avenue Nationale – Jaroslav Rũdis 

Vandam est peintre en bâtiment. Il a connu la dépendance aux drogues et la prison. Il est fasciné par l’histoire militaire, voue un culte aux grands chefs de guerre et fait deux cents pompes par jour. Il hante la taverne de sa banlieue praguoise pour boire des bières ou se battre. Il vit une aventure avec la serveuse Lucka. Et il est fier d’avoir donné le premier coup lors de la Révolution de Velours de 1989 qui a précipité la chute du communisme tchèque.
Dans ces pages, il livre ses « leçons de vie » et déverse ses obsessions, entre le rire et la rage. Épopée européenne et universelle, poème brutal et mélancolique, monologue dense et halluciné, Avenue nationale plonge le lecteur dans la tête d’un néoextrémiste ordinaire perdu dans une démocratie en quête d’identité et reflète les paradoxes des idéologies contemporaines.

match-rentree-litteraire-priceminister-dans-ma-pal-popcornandgibberish

Couverture Les Mots entre mes mains

Les mots entre mes mains – Guinevere Glasfurd

Quand Helena Jans van der Strom arrive à Amsterdam pour travailler chez un libraire anglais, la jeune femme, fascinée par les mots, a appris seule à lire et à écrire. Son appétit pour la vie et sa soif de connaissance trouveront des échos dans le cœur et l’esprit du philosophe René Descartes. Mais dans ce XVIIe siècle d’ombres et de lumières, où les penseurs sont souvent sévèrement punis, où les femmes n’ont aucun droit, leur liaison pourrait les perdre. Descartes est catholique, Helena protestante. Il est philosophe, elle est servante. Que peut-être leur avenir ? A partir d’une histoire d’amour avérée et méconnue, Guinevere Glasfurd dresse le portrait fascinant d’une femme lumineuse en avance sur son temps. Un roman de passion et de liberté sur fond de fresque envoûtante des Pays-Bas au « siècle d’or ».

Voici ce qui est prévu ce mois-ci donc ! Et dire que je n’ai pas encore fait ma PAL pour le Challenge Littéraire d’Halloween.. Un bon gros mois littéraire m’attend. Et vous, qu’avez-vous prévu de lire ce mois-ci ? N’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires, je vous répondrai avec plaisir. Plein de bisous. 

Publicités

21 réflexions au sujet de “Dans ma PAL : Octobre 2016”

  1. Jolie PAL! Je n’avais jamais entendu parler de « la Sénilité de de Vladimir P. », mais il est intrigant. En plus, c’est un peu drôle d’imaginer Poutine sénile, alors j’imagine que ce roman doit faire sourire.
    Et joyeux anniversaire en retard 🙂
    Victoire

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s