livre

Revue n°53 – Ca a commencé comme ça d’Angela Morelli

Hello, hello mes p’tits loups ! 

J’espère que vous allez bien en ce jour férié. On se retrouve aujourd’hui pour un nouveau billet lecture avec le roman Ça a commencé comme ça d’Angela Morelli. Qu’ai-je pensé de Flore et ses confitures ? Réponse.place-your-text-here

bannière-résumé-critique-popcornandgibberish

Ça a commencé quand Flore a fait brûler sa confiture de groseilles . Ou alors, quand son père l’a appelée à l’aide, coincé entre les branches du vieux pommier. En fait, non, ça a vraiment commencé quand ses amis l’ont inscrite au concours de confitures. Oui, c’est à partir de ce moment-là que la vie de Flore a pris un tournant inattendu. Car la jeune mère célibataire presque trentenaire a dû faire face à un obstacle de choix : confectionner une confiture aux figues… sans figues. Et, malgré la mobilisation de tout le village pour la soutenir dans sa quête, impossible de trouver les fameux fruits au beau milieu de cette canicule qui frappe le Sud-Ouest de la France. Impossible ? Non, pas tout à fait. Car il y a bien quelqu’un qui en a, des figues : Corto, le beau jardinier mystérieux que tous les habitants du village considèrent avec méfiance. Et pour cause : il est tatoué et dégage une aura de mystère et de danger. Alors, oui, ça a commencé comme ça, avec un concours de confitures, une pénurie de figues et Corto.

bannière-résumé-mon-avis-2-popcornandgibberish

Ça a commencé comme ça nous conte donc l’histoire de Flore, jeune pâtissière/confiturière/fabricante d’onguent à base de millepertuis, qui vit dans un village dans le Sud-Ouest et tente de joindre les deux bouts pour élever sa fille et éviter que son père s’endette plus qu’il ne l’est déjà.

Angela Morelli nous confie une histoire qui m’a touché, révolté (c*nnard de Gauthier et c*nnard de Benoît), fait rêver (Hello Corto !) et a créé une héroïne lumineuse (oui, comme Guinevere Glasfurd avec Helena dans Les mots entre mes mains), battante. Il y a eu des rires également, je remercie le père de Flore pour ses escapades dans l’arbre du jardin, mais aussi Fanny pour ses récits d’aventures pour trouver un mec bien. 

Je ne vais pas vous le cacher plus longtemps, ce roman a été un coup de cœur. Un coup de frais dans mes lectures qui étaient bien trop sombres à mon goût. Je l’ai lu en quelques heures le week-end dernier et j’en suis ressortie ravie. Oui, on se doute de ce qu’il va se passer, nous sommes dans un feel-good book, mais justement c’était pile ce que je cherchais à ce moment-là et il a répondu présent au bon moment. 

Pour conclure, je vous conseille de vous jeter dessus si vous souhaitez vous évader le temps d’une lecture. Flore saura vous occuper et vous faire saliver devant ses confitures et autres cookies, muffins etc… Une très jolie découverte !

note - 5 popcorn

Publicités

9 thoughts on “Revue n°53 – Ca a commencé comme ça d’Angela Morelli”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s