livre

Revue n°54 – Focus SP

Hello mes p’tits choux !

J’espère que vous allez bien en ce vendredi ! Aujourd’hui, on s’attaque à un tout nouveau billet lecture et qui va contenir 3 romans. Eh oui, 3 romans pour le prix d’un, je vous avoue que vous faîtes l’affaire du siècle (quoique vous comprendrez la supercherie au fur et à mesure de l’article..). Alors ready ?

place-your-text-here

Résumé : Nous nous étions connus sur les bancs de la maternelle et, comme beaucoup d’enfants, nous avions fait le serment de nous marier quand nous serions grands. Mais n’était-il pas un peu tôt pour ce genre de promesse ? Apparemment non, puisque quelques années plus tard, nous l’avions vraiment fait. Dix-huit ans après, je n’étais plus satisfaite de cette union presque amicale, alors je décidai que nous devions nous séparer et Thomas accepta presque immédiatement. Ma rencontre avec Greg m’aida à envisager un avenir plus serein, à retrouver une certaine joie de vivre. Au fil de nos escapades – Bruxelles, Mons, Paris et pour finir Venise – nous nous étions considérablement rapprochés et commencions à faire des projets, mais un grain de sable dans ce beau rouage viendra tout anéantir.

Mon avis : Je remercie Rebelle Editions pour l’envoi de ce roman. Julie, c’est une femme d’environ quarante ans et qui se rend compte qu’avec son mari, cela ne va plus et qui cherche à retrouver son identité de femme. Alors qu’elle ne recherche pas du tout l’amour, voilà qui lui tombe dessus en faisant la rencontre de Greg, cousin de sa meilleure amie.
J’avoue ne pas avoir été touché plus que ça par ce roman. J’ai eu du mal avec l’entourage de Julie. Ses enfants se révèlent égoïstes, son ex-mari un vrai c*nnard. J’aurais aimé que Julie s’affirme plus car elle a tendance à s’écraser devant les autres alors qu’elle a une belle histoire avec Greg. Enfin « belle histoire » .. Là aussi, pour une romance, il n’y a aucun jeu de séduction entre les deux personnages. Cela manque de magie. Pour une romance, je l’ai trouvé trop plate alors qu’il y a des événements qui font qu’on a du rebondissement.

note - 3 popcorn

je-vais-my-mettre

Résumé : Fred, la petite quarantaine, surfe sur l’écume des jours. Après des années à enchaîner jobs alimentaires et périodes de chômage, il a renoncé à faire carrière. Il passe désormais ses journées à dormir, manger des Knacki devant les émissions de Sophie Davant et boire des demis au bistrot du coin en attendant l’amour. Jusqu’au moment où il découvre qu’il arrive en fin de droits, et que ses maigres allocations disparaîtront bientôt. Il n’a plus le choix : il doit s’y mettre. Un emploi salarié ? Il n’en trouvera pas. Mais des ennuis, oui. Fred, par paresse ou naïveté, a une fâcheuse tendance à se laisser glisser dans les embrouilles… De Paris à Malaga, Je vais m’y mettre nous embarque pour une série d’aventures drolatiques en compagnie d’un personnage aussi attachant que désabusé. Une comédie d’aujourd’hui où, derrière les éclats de rire, se dessine le devenir de la génération précaire.

Mon avis : Cette fois, je remercie Allary Editions pour avoir accepté ma sollicitation sur Netgalley. Ce roman me faisait de l’œil sur la plateforme Netgalley par son résumé car j’aime beaucoup les anti-héros. Présenté comme un genre de The Big Lebowski, avouez qu’il avait de quoi me plaire ce Fred. 
Or, il n’a fallu que quelques chapitres avant que j’abandonne, pourquoi ? J’ai trouvé ce personnage franchement répugnant envers les femmes qu’il côtoie. Je ne l’ai pas trouvé attachant pour deux sous. Anti-héros ne veut pas dire que le personnage doit être tout et n’importe quoi. Là, ce n’est clairement pas passé. 

ABANDON

je-vais-my-mettre-1

Résumé : Alex a choisi d’exercer un métier peu commun : bibliothérapeute. Il tente de soulager les maux de ses patients grâce à la littérature. Parmi eux, Yann, un adolescent malmené à l’école, qui refuse de s’ouvrir au monde, le cynique Robert Chapman, étouffé par son travail, qui a oublié comment parler à sa femme et Anthony Polstra, le célèbre joueur de foot qui refuse de s’avouer certaines de ses passions. Mais si Alex se montre doué dans sa profession, il doit bien reconnaître que sa vie privée laisse à désirer… La littérature pourra-t-elle aider le bibliothérapeute lui-même ? La clef du bonheur se trouve-t-elle entre les lignes des ouvrages qu’il a tant aimés ? En convoquant les auteurs qui ont compté, Michaël Uras propose sous une plume vive et légère, une histoire revigorante et moderne qui rend hommage aux mots, ceux des autres, ou ceux que chante notre petite musique intérieure.

Mon avis : Cette fois, je remercie les éditions Préludes d’avoir accepté ma sollicitation sur Netgalley. Voici donc le dernier roman de cet article qui ne me laissera pas un souvenir impérissable. Aux petits mots les grands remèdes avait tout pour me plaire sur le papier : Un roman qui avait l’air dans la fibre feel-good et sur le thème de la littérature.
Mais non. C’est assez mou, il ne se passe pas grand chose. Je n’ai pas ressenti beaucoup d’émotions lors de ma lecture. Ce n’est pas un feel-good book et on est nombreux à l’avoir pensé. Heureusement qu’il y a des références sympas sur la littérature pour sourire à leur évocation. 

Bref, un livre qui avait beaucoup d’allure sur la papier, mais qui une fois dans les mains n’est pas aussi génial qu’il en a l’air. 

note - 2 popcorn
Et vous, quels sont les derniers romans qui ont été compliqués de terminer ? Dîtes-moi tout en commentaire, j’ai hâte de lire vos avis. Belle journée !

Publicités

17 réflexions au sujet de “Revue n°54 – Focus SP”

  1. Puisque tu poses la question, je suis en train de lire Les stagiaires de Samantha Bailly et j’ai du mal à poursuivre ma lecture tant il y a de clichés…
    Dommage pour tes lectures, c’est toujours triste de ne pas apprécier un partenariat, mais bon, on ne peut pas tout aimé c’est sûr. Je te souhaite une meilleure pioche la prochaine fois 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Je connais de nom ce roman de Samantha Bailly. C’est embêtant que tu n’apprécies pas ton roman à 100%…

      Oui, c’est triste de ne pas apprécier un partenariat, mais en même temps cela montre bien qu’il n’y a pas de différences entre partenariat et livres achetés.. On peut tomber sur des mauvaises pioches aussi ^^

      Aimé par 1 personne

  2. Et bien moi ça fait un mois que je galère avec Hyde, que j’avais sollicité sur Netgalley. J’ai envie d’abandonner, mais je n’ose pas x) Et je ne saurais pas quoi dire dans ma chronique, c’est gênant haha.
    Sinon j’étais plutôt tentée par Aux petits mots les grands remèdes.. Mais plus trop maintenant XD

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne connais pas Hyde, mais je pense que si tu n’aimes pas et que tu dois abandonner, fais-le.. Partenariat ou pas, eh bien, tant pis. Mdr c’est compliqué quand on lit un livre et qu’on ne sait pas quoi dire.. :/.
      Mdr, si il n’est pas mauvais, mais ce n’était pas ce que j’attendais..

      Aimé par 1 personne

  3. Roh lala, aucun coup de cœur alors… ? La romance a l’air bien plate en effet, et j’aurais peur de me lasser… en plus ça sent quand-même le gros cliché… Le second roman ne m’attire pas du tout… Le troisième en revanche m’avait l’air prometteur… A lire malgré tout s’il croise mon chemin, mais je tâcherai de ne pas avoir de trop grandes attentes ! 🙂 Bon week-end à toi !!

    Aimé par 1 personne

    1. Eh non, aucun.. Tant pis, la prochaine fois :).

      Oui Julie, très plat.. C’est dommage parce que je suis plutôt bonne cliente quand il s’agit de romance.
      Aux petits mots les grands remèdes est quand même bien écrit, il y a des choses sympas, mais je m’attendais à quelque chose de plus feel-good.. Tant pis.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s