livre

[#74] Qui veut la peau d’Anna C. ? de Sophie Henrionnet

Hello, hello mes p’tits popcorn’s !

On se retrouve aujourd’hui pour un nouveau billet lecture. Cette fois-ci, on s’envole avec Sophie Henrionnet et sa nouvelle comédie Qui veut la peau d’Anna C. ?. Je remercie fortement Sophie Henrionnet pour son appel sur Twitter et à Patricia pour l’envoi de ce roman.

qui-veut-la-peau-d-anna-c-sophie-henrionnet-avis-critique-popcornandgibberish-wordpress

resume-bandeau-popcornandgibberish-wordpress-vfinal

La trentaine, Marie est une célibataire endurcie. Bibliothécaire modèle, elle apprend un jour une formidable nouvelle : son odieuse supérieure est morte étouffée avec un beignet. Enfin l’avenir lui sourit, enfin elle va accéder au poste de directrice. Mais, au lieu de promouvoir l’employée modèle, le grand patron nomme la maîtresse du maire, belle à tomber mais bête comme ses pieds.

Et puisque la poisse est généreuse, Marie se trouve mêlée à un incroyable quiproquo. Un soir, pour chasser un ado boutonneux lui faisant des avances, elle prétend s’appeler… Anna Costello, un nom entendu par hasard. Peu après, elle se retrouve traquée par des malabars recherchant justement une certaine Anna Costello ! Mais qui est donc cette Anna C. ? Pour se sortir de cette embrouille, la sage bibliothécaire peut compter sur l’aide du séduisant Grégoire, un architecte SDF qui a volé à son secours. Ils ne seront pas trop de deux pour l’aider à reprendre sa vie en main…

mon-avis-bandeau-popcornandgibberish-wordpress-vfinal

J’ai découvert Sophie Henrionnet avec Vous prendrez bien un dessert que j’avais lu l’an dernier avec ma chère copinaute Maeve. J’avais beaucoup aimé ce roman et lorsqu’elle a demandé qui souhaitait lire son nouveau roman Qui veut la peau d’Anna C. ? sur Twitter, je n’ai pas hésité une seule seconde. 

Qui veut la peau d’Anna C. ? met en scène Marie, une jeune bibliothécaire qui pense recevoir une promotion suite au décès de La Merlu, sa supérieure. Malheureusement, le poste lui passe sous le nez pour le voir attribué à Linda, la maîtresse du maire. Le soir-même, Marie doit avoir un rencard avec un homme du nom d’Epimanondas (oui, on se demande où Sophie est allée chercher ce prénom ! J’ai éclaté de rire rien qu’en le lisant.) qui lui met un lapin (évidemment !) et se fait accoster par un étudiant. Au hasard, elle lui dit qu’elle s’appelle Anna Costello et les problèmes commencent. 

Dès le début du roman, j’ai ris. Oui, entre la Merlu qui s’étouffe avec un beignet, Epimanondas ou encore Linda, la nouvelle responsable de Marie qui doit être très jolie mais très bête aussi. Sophie Henrionnet a le chic pour mettre son héroïne dans des situations épouvantables pour mon plus grand plaisir. Bah oui, moi j’étais tranquille sous mon plaid avec mon thé, j’avais pas de soucis ! 

Dans la chick-litt, en plus de situations abracadabrantesque, il faut que ce soit saupoudrer d’amour. Oui, madame, oui, monsieur, sinon c’est comme la crêpe sans le Nutella voyez-vous. Et ici notre Nutella prend forme sous les traits de Grégoire. Et même si notre Prince Charmant joue parfaitement son rôle auprès de Marie, j’ai beaucoup apprécié la profondeur que lui donne Sophie Henrionnet. C’est un homme qui en a bavé et qui grâce à Marie va se reconstruire et tourner une page vraiment noire. Je l’ai trouvé touchant en plus d’être drôlement taquin. 

Enfin, Qui veut la peau d’Anna C. a aussi une dimension enquête avec cette fameuse Anna Costello. Depuis que Marie a dit ce nom, des hommes de mains sont à sa recherche ainsi qu’un vieux fou. Et je suis contente que cette histoire nous amène pas mal de rebondissements jusqu’à la fin. Ça nous donne un peu de suspens au milieu de la chick-litt. 

En définitive, Qui veut la peau d’Anna C. m’a fait passer un très bon moment de lecture. Sophie Henrionnet m’a embarqué dans son histoire et j’ai totalement adhéré une nouvelle fois à son écriture et son récit. Tout est sous contrôle est dans ma PAL numérique et j’ai hâte de le sortir pour continuer l’aventure avec cette autrice.

note - 4 popcorn-vfinal-popcornandgibberish

Publicités

25 thoughts on “[#74] Qui veut la peau d’Anna C. ? de Sophie Henrionnet”

  1. Rien que le résumé est franchement drôle ^^ Un roman qui a l’air assez décalée et marrant, un livre qui fait du bien puisque comme tu le dis si bien, c’est toujours tellement agréable de suivre les aventures rocambolesque de ces héroïne alors que l’on est bien tranquille chez nous ^^

    Aimé par 1 personne

  2. Je n’ai encore jamais lu de romans de Sophie Henrionnet mais j’ai eu la chance de la rencontrer à Lire à Limoges au début du mois, et ce livre est venu agrandir ma PAL, autant pour son résumé, que pour la gentillesse de son auteure. J’ai vraiment hâte de le lire ! 😀

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s