[#77] La tresse de Laetitia Colombani

Hello, hello mes p’tits popcorn’s !

En jour férié, je vous propose qu’on s’envole vers le monde merveilleux de la littérature. Aujourd’hui, je vais vous parler d’une bonne surprise avec La tresse de Laetitia Colombani. J’ai reçu ce roman pour le Coup de cœur des lectrices du mois de Mai pour la revue Femina. Je les remercie de l’envoi.

la-tresse-laetitia-colombani-grasset-avis-critique-prix-femina-popcornandgibberish-wordpress

resume-bandeau-popcornandgibberish-wordpress-vfinal

Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.
Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.
Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.
Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.
Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.

mon-avis-bandeau-popcornandgibberish-wordpress-vfinal

La tresse me serait certainement passé à côté si je n’avais pas reçu ce roman pour le Coup de cœur des lectrices du mois de Mai. Heureusement donc que je l’ai reçu car je serais passée à côté d’un magnifique coup de cœur.

Eh oui, c’est un coup de cœur car les destins de ces trois femmes présentées dans ce roman m’ont énormément touché. On fait la rencontre de Smita, une indienne qui est une Intouchable, c’est-à-dire que sa condition l’oblige à nettoyer la merde des autres autres castes indiennes. Elle n’a jamais mis les pieds à l’école puisque sa condition lui interdit, mais elle décide que sa fille Lalita ira. Le deuxième personnage qui nous est présenté est Giulia, une italienne qui travaille dans l’entreprise de fabrication de perruques de son père. Alors que son père a un accident, celle-ci apprend que l’entreprise est en faillite. Enfin, le dernier personnage qui nous est présenté est Sarah. Avec elle, on entre dans son combat de mère célibataire qui jongle entre enfants et carrière. Jusqu’au jour, où elle apprend qu’elle tombe malade.

Ces trois personnages ne se rencontreront jamais, mais sans le savoir leurs vies vont être liées et nous serons les seuls témoins de cette liaison. Chaque récit de vie va être révoltant sur la condition féminine. Parce qu’il est intolérable qu’en Inde, les petites filles soient enterrées vivantes dans des boites. Parce qu’il est intolérable qu’une jeune femme amoureuse doive couper les ponts parce que son amoureux ne correspond pas aux attentes des parents. Parce qu’il est intolérable qu’une femme doive se battre pour jongler entre sa famille et sa carrière et camoufler au maximum les besoins de ses enfants pour qu’elle puisse être prise au sérieux. Parce qu’il est intolérable qu’une femme malade (ou qu’un homme malade cela dit) soit exclue de la société sous prétexte de la maladie. 

Laetitia Colombani nous offre un roman court et qui se lit très rapidement. J’ai beaucoup aimé que La tresse ne soit pas un titre anodin mais ce nom commun nourrit son texte et est la conception même de son roman. La tresse est le premier roman de cette nouvelle autrice et je suis déjà curieuse de ce qu’elle va apporter dans le paysage littéraire.

En résumé, La tresse est une excellente surprise et un véritable coup de cœur. Roman coup de poing sur la condition féminine à travers le monde, il m’a révolté autant que touché. Laetitia Colombani nous donne trois héroïnes qui souhaitent s’affranchir de leur condition et nous espérons tout le long du roman qu’elles s’en sortent par tous les moyens. A lire sans modération !

note-5-popcorn-vfinal-popcornandgibberish

Publicités

19 commentaires sur « [#77] La tresse de Laetitia Colombani »

  1. Hello je l’ai acheté hier midi, lu en une soirée et comme toi j’ai adoré. Une excellente lecture qui a mon avis va être adapté au cinéma tant tous les ingrédients d’un blockbuster sont au rv.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s