[#80] Sous la même étoile de Dorit Rabynian

Hello, hello mes p’tits popcorns !

J’ai plusieurs billets littéraires en retard, c’est donc pour cela que le contenu est très peu varié en ce moment. J’espère que cela ne vous embête pas trop. Pour ce billet, je vous propose mon avis sur Sous la même étoile de Dorit Rabynian. Je remercie Les Escales et Netgalley qui m’ont permis cette lecture.

sous-la-meme-etoile-dorit-rabynian-les-escales-critique-avis-litterature-popcornandgibberish-wordpress

resume-bandeau-popcornandgibberish-wordpress-vfinal

Tout commence par le froid glacial d’un hiver à New York et tout se termine sur le sable brûlant des plages de Jaffa. Le hasard a fait se rencontrer et s’aimer une femme et un homme qui ne se seraient jamais adressé la parole dans d’autres circonstances. La femme, c’est Liat, une Israélienne dévorée par une nostalgie profonde de Tel Aviv. L’homme, c’est ‘Hilmi, un peintre palestinien originaire de Ramallah. À New York, espace neutre hors du temps et de la politique, Liat et ‘Hilmi décident de s’immerger, le temps d’un hiver, dans un amour impossible. Commence alors une vie commune dont la date d’expiration se rapproche chaque jour un peu plus. Dans cet univers clos qu’ils se sont créé, Liat et ‘Hilmi ont décidé d’ignorer les à-côtés, les différences et les fissures. Mais la réalité finit toujours par s’imposer…

mon-avis-bandeau-popcornandgibberish-wordpress-vfinal

Si il y avait un seul roman que je souhaitais du calendrier Les Escales en ce début d’année, c’était celui-ci. J’adore les histoires d’amour et celle-ci ressemble fortement à un Roméo et Juliette moderne. Malheureusement, le voyage n’a pas pris…

J’en suis la première déçue, mais j’ai eu énormément de mal à rentrer dans le récit. Dorit Rabynian nous livre un roman très contemplatif avec mille descriptions de New-York. D’ailleurs New-York est un protagoniste à part entière dans ce roman et influe sur le comportement des personnages principaux. 

Le personnage que nous suivons est Liat, une israélienne venue à New-York le temps d’une année. Très vite, elle rencontre Hilmi, un peintre palestinien et ils tombent amoureux. Tout le long du roman, nous aurons seulement le point de vue de Liat, ce que je trouve dommage. J’aurais aimé une alternance point de vue pour avoir l’avis d’Hilmi sur leur histoire d’amour et pour le mettre plus en avant. Je n’ai pas beaucoup aimé le personnage de Liat que j’ai trouvé lâche et égoïste.

Leur histoire d’amour est loin d’être parfaite. New-York a beau être un terrain neutre, les différends politiques reviennent par à-coups et aucun n’est prêt à écouter l’autre. L’autre point de discorde est la volonté de Liat de cacher Hilmi aux membres de sa famille. C’est pour cela que je l’ai trouvé lâche et égoïste dans cette histoire car Hilmi est prêt à se battre pour cette histoire. En tout cas, c’est que j’en ai compris. 

Ça a donc été très difficile de terminer ce roman et j’étais franchement énervée de ne pas avoir apprécié ce roman. Je suis certaine qu’il trouvera son public et j’espère que ma chronique ne vous refroidira pas trop. Peut-être n’étais-je pas dans le bon état d’esprit ? Souvent c’est juste une histoire d’humeur… 

note - 2 popcorn-vfinal-popcornandgibberish

Publicités

11 commentaires sur « [#80] Sous la même étoile de Dorit Rabynian »

  1. Je suis également assez déçue de ce roman, j’ai trouvé que la complicité entre Hilmi et Liat n’était pas assez développée et du coup, je suis restée assez en retrait de l’histoire ! Je te comprends 🙂

    J'aime

  2. J’ai failli le lire il y a peu de temps mais quand j’ai vu les critiques ben je ne l’ai pas pris, cela se rapprochait beaucoup de ce que tu écris. Du coup je n’ai pas trop de remords 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s