PAL

Dans ma PAL : Juin 2017

the-new-you

Hello, hello mes p’tits popcorns !

Mai s’est envolé et il est déjà l’heure de vous présenter les acquisitions littéraires ainsi que ce que je compte lire en ce mois de Juin. Avant d’aller plus loin, n’oubliez pas qu’il y a un concours jusqu’à mercredi 12h pour remporter La ferme des Miller de Anna Quindlen.

ajouts-bibliotheque-pal-popcornandgibberish-wordpress

  • N’oublie rien en chemin de Anne-Sophie Moszkowicz
  • Cabaret Biarritz de José C. Vales
  • Les lumières de Cape Cod de Beatriz Williams
  • Les orphelins du bout du monde de Harmony Verna
  • Miss you de Kate Eberlen
  • Tu comprendras quand tu seras plus grande de Virginie Grimaldi
  • Les lettres de Rose de Clarisse Sabard
  • Power Club, T1 L’apprentissage de Alain Gagnol
  • Viva la madness de J.J. Connolly
  • Peyton Place, T2 Retour à Peyton Place de Grace Metalious
  • La fièvre de l’aube de Peter Gardos
  • L’homme au complet gris de Sloan Wilson
  • Autobiographie d’une fille Gaga de Diglee
  • Une dernière danse de Victoria Hislop
  • Cartes postales de Grèce de Victoria Hislop
  • Hot Love intégrale de Cécile Chomin
  • La mère coupable de Caroline Fourment
  • Le doux parfum des souvenirs de Cécile Chomin
  • New Victoria, T1 de Lia Habel
  • Fleurs sauvages de Kimberley Freeman
  • Le bois du rossignol de Stella Gibbons
  • La guitare magique de Frankie Presto de Mitch Albom
  • La vie volée de Jun Do de Adam Johnson
  • Les sept soeurs, T2 Ally de Lucinda Riley
  • L’histoire épatante de Mr Fickry et autres trésors de Gabrielle Zevin
  • Le siècle, T1 La chute des géants de Ken Follett
  • Storm Sisters de Mintie Das
  • La nuit, la mer n’est qu’un bruit de Andrew Miller
  • Le souffle des feuilles et des promesses de Sarah McCoy
  • Amuse-bouche de Stéphane Carlier
  • Le pianiste de Hartgrove Hall de Natasha Solomons

*Les titres en orange sont ceux que j’ai lu. Certains sont déjà chroniqués.

SP-netgalley-popcornandgibberish-wordpress

Couverture Storm Sisters - Le Monde englouti

Storms Sisters, T1 Le monde englouti – Mintie Das

Cinq héroïnes au grand coeur.
Un Pirates des Caraïbes version girl power.
Charlie, Sadie, Liu, Raquel et Ingela ont réchappé de justesse au terrible Jour de la Destruction qui a vu tous leurs parents être tués. Elles se retrouvent alors seules à bord d’un bateau en haute mer, en quête de réponses… et de vengeance.
Les autoproclamées Pirettes vont sillonner des océans infestés de brigands. Mais comment être prises au sérieux quand on est un groupe de filles en 1780 ? Embarquez avec elles et vous le découvrirez ! Une série au long cours bientôt à l’écran !

Couverture Le souffle des feuilles et des promesses

Le souffle des feuilles et des promesses – Sarah McCoy [EN COURS]

Hallie Erminie, issue d’une famille de planteurs du Kentucky, est une jeune femme de caractère qui adore écrire. À New York, où elle s’est mis en tête de trouver un éditeur qui publierait son premier roman, elle fait la connaissance de Post Wheeler, un journaliste célibataire et fier de l’être. Tous deux discutent à bâtons rompus de la vie culturelle new-yorkaise, bouillonnante en cette fin de XIXe siècle, et s’attachent l’un à l’autre sans oser se l’avouer. Malheureusement, quand Post part pour l’Alaska du jour au lendemain, la possibilité d’une histoire d’amour s’évanouit.
Commence alors un chassé-croisé qui durera une dizaine d’années, des États-Unis à l’Italie en passant par l’Angleterre ou la France. Tandis que Hallie Erminie rencontre le succès grâce à ses livres, Post Wheeler se destine finalement à une carrière politique. À chacune de leurs rencontres, les sentiments des deux jeunes gens grandissent mais le destin semble peu enclin à les réunir. Oseront-ils s’avouer leur amour ?

Couverture Le pianiste de Hartgrove Hall

Le pianiste de Hartgrove Hall – Natasha Solomons

Harry Fox-Talbot, célèbre compositeur anglais, veut qu’on le laisse en paix. Sa femme bien-aimée est morte, il est incapable d’écrire une seule note de musique, et non merci, il ne veut pas pratiquer de loisir. Puis un jour, il découvre que son insupportable petit-fils de quatre ans, Robin, est un prodige du piano. La musique revient alors dans la vie de Fox, qui se voit forcé de renouer avec sa famille au passé douloureux. En 1947, Fox et ses deux frères ont survécu à la guerre et reviennent à Hartgrove Hall bien décidés à sauver des ruines la splendide demeure. Mais la venue de la chanteuse vedette des années quarante, la ravissante Edie Rose, emmêle les fils de l’amour et du devoir et sème un chaos qui va s’achever par une trahison dévastatrice.

Couverture Amuse-bouche

Amuse-bouche – Stéphane Carlier

Julien, conseiller des Affaires étrangères, beau gosse ambitieux, vit une histoire avec Pauline, une superbe assistante parlementaire. Un soir, il lui écrit un sexto particulièrement cru qu’il envoie par erreur à Philippe Rigaud, diplomate chevronné à deux ans de la retraite. Une boulette qui fait l’effet d’une bombe dans le quotidien ronronnant du couple Rigaud. Dans celui, surtout, de Marie-Ange, la très sage épouse de Philippe qui, décidée à enquêter sur les infidélités de son mari, est loin d’imaginer ce qu’elle s’apprête à découvrir…

Couverture Miss you

Miss you – Kate Eberlen

« C’est le premier jour du reste de ta vie », voilà une phrase que Tess a vue des centaines de fois sur une de ses assiettes, chez elle, dans le sud de l’Angleterre. En cet été 1997, la jeune fille ne peut s’empêcher d’y songer, tandis qu’elle savoure la fin de ses vacances idylliques à Florence avec sa meilleure amie Doll. Car sa vie est bel et bien sur le point de changer : elle s’apprête à entrer à l’université. À son retour pourtant, une terrible nouvelle bouleversera son existence à jamais. C’est le premier jour du reste de sa vie. Gus est lui aussi en vacances à Florence, avec ses parents. La vie de cette famille a quant à elle déjà changé de manière soudaine et tragique. À la rentrée, il entamera des études de médecine. Ce jour-là, tous deux admirent côte à côte l’église San Miniato al Monte. Plus tard dans la même journée, Tess demande à Gus de la prendre en photo avec Doll, sur le Ponte Vecchio. Au cours des seize prochaines années, leurs chemins vont se croiser et se recroiser, durant quelques secondes, sans que l’un ou l’autre ne s’en aperçoive. Séparés par la distance et leurs destins respectifs, auront-ils un jour l’occasion de réellement faire connaissance ?

SP-belfond-popcornandgibberish-wordpress

La ferme des Miller – Anna Quindlen [EN COURS]

Histoire d’amour, drames, secrets inavouables : à travers le destin d’une famille de Pennsylvanie, Anna Quindlen donne à lire tout un pan de l’histoire américaine de la seconde moitié du XXe siècle.
Petite fille précoce et curieuse, Mimi mène une enfance protégée dans la ferme familiale. Il y a là Bud, son père cultivateur et répare-tout ; Miriam, sa mère infirmière ; ses deux frères, le taiseux Eddie et le caïd séducteur Tommy ; ainsi que Ruth, sa tante, qui, pour une raison étrange, ne s’éloigne jamais de la maison. Un monde rassurant, fait d’éclats de rire et de joie, que Mimi pense immuable. Mais nous sommes en 1966 et ces jours heureux sont comptés…
La guerre du Vietnam qui laisse Tommy à jamais meurtri, la maladie qui frappe Bud, les drames passés de la tante Ruth… et cet impensable projet du gouvernement de transformer leur vallée en barrage. Ce monde que Mimi aime tant disparaîtrait englouti sous les eaux ? Qui désormais pour sauver la ferme et ses habitants ?
Alors qu’elle envisageait de quitter le village pour suivre des études de médecine et retrouver son amour d’enfance, Mimi va devoir faire un terrible choix.
Verna Harmony, Les Orphelins du bout du monde
Les orphelins du bout du monde – Harmony Verna
Au début du XXe siècle, une somptueuse histoire d’amour à l’atmosphère ensorcelante, avec pour toile de fond les vastes plaines de l’Ouest australien, terres ancestrales du peuple aborigène.
Abandonnée par sa famille dans le désert australien, Leonora est une miraculée. Confiée à un orphelinat, la fillette tisse une amitié aussi forte qu’éphémère avec un petit irlandais rebelle, James O’Reilly. Mais leurs chemins se séparent lorsque Leonora est adoptée par les Fairfield, un couple d’industriels américains.
Des années plus tard, c’est une belle héritière qui débarque sur les terres australes, au bras de son époux, le séduisant et ambitieux Alex Harrington, chargé de gérer la mine des Fairfield. Mais alors que le couple s’installe dans sa nouvelle demeure de Wanjarri Downs, Leonora croise le chemin de James, embauché pour diriger le ranch. Les retrouvailles sont délicates : leur amitié, toujours aussi forte, doit rester secrète car Alex ignore tout du passé de Leonora. Mais comment résister à cette force qui semble pousser Leonora irrémédiablement dans les pas de James ?
Leonora veut divorcer, cesser cette mascarade ; ses sentiments pour Alex sont morts. Mais ce dernier mis au défi par sa femme, harcelé par les mineurs qui se mutinent contre lui, va bientôt laisser éclater une violence folle, terrible, dont personne, pas même James, ne sortira indemne…
Couverture Les Lumières de Cape Cod
Les lumières de Cape Cod – Beatriz Williams
Christina, la troisième sœur de la famille Schuyler, la plus élégante, la plus douce, la plus parfaite. Mariée à Frank Hardcastle, homme politique très influent, Tiny mène une vie de gala et de cocktails dans les jardins cossus de Cape Cod, où les Hardcastle ont établi leur bastion. Mais alors que Frank est donné favori pour les élections présidentielles, deux événements viennent troubler la vie a priori idyllique de sa belle épouse : c’est d’abord les courriers menaçants d’un maître chanteur ; puis, les retrouvailles inattendues et déstabilisantes avec le vétéran Caspian Harrison, de retour de la guerre du Vietnam. Avec ce premier amour qui réapparaît, c’est tout le passé de Tiny qui ressurgit. Un passé bien moins lisse qu’il n’y paraît, fait de passion, de mensonges, de drames. Et dont l’écho, s’il venait à gronder, pourrait nuire à la réputation irréprochable de toute la famille Hardcastle…
Les sentiments ont-ils une place dans la course au pouvoir suprême ?
SP-1018-editions-popcornandgibberish-wordpress
Couverture La fièvre de l'aube
La fièvre de l’aube – Peter Gardos [EN COURS]
Quelques mois après la shoah, Miklós Gárdos, vingt-cinq ans, est envoyé en Suède pour soigner sa tuberculose. Il apprend à son arrivée qu’il est au stade terminal de la maladie et qu’il lui reste six mois à vivre. Il prend alors une folle décision : se marier avec une jeune fille de son pays. Il écrit à cent dix-sept d’entre elles. La lettre est la même, seul le nom change. L’une des destinataires est Lili Reich. Elle a dix-huit ans et est hospitalisée pour un problème au rein. Par jeu, parce qu’elle est jeune et s’ennuie dans son lit d’hôpital, elle répond à Miklós. Des décennies plus tard, Lili confie à leur fils, Péter, les deux grosses liasses de lettres d’amour qu’elle a échangées avec Miklós.
Couverture L'homme au complet gris
L’homme au complet gris – Sloan Wilson
A New York, dans les années 1950 « Le complet gris », c’est l’uniforme de l’Américain moyen, celui qui arrive tous les jours de sa banlieue pour travailler dans un quelconque gratte-ciel. Il est jeune encore, il a une femme et trois enfants, son travail ne l’intéresse pas beaucoup et la grande aventure de sa vie a été la guerre. Il a de l’ambition pourtant et en Amérique ambition égale argent ; il faut gagner beaucoup d’argent pour être un homme.
Il accepte la situation d’avenir que lui offre un magnat de la télévision, mais cela veut dire de longues heures de travail, des absences, presque plus de vie de famille. Alors, non. L’homme s’aperçoit que son ambition, c’est de vivre en paix avec sa conscience et de vivre heureux auprès des siens. Et le destin lui donnera l’un et l’autre, une réussite qui ne sera pas une réussite sociale, mais une réussite humaine. Un livre bouleversant de tendresse, de vérité, d’émotion, un livre qui rend un son nouveau et inattendu dans la littérature américaine et que toute l’Amérique a salué comme un des meilleurs romans contemporains.
bookclub-club-lecture-aip-anything-is-possible-popcornandgibberish-wordpress
Couverture Tu comprendras quand tu seras plus grande
Tu comprendras quand tu seras plus grande – Virginie Grimaldi
A 32 ans, Julia, psychologue ne croit plus au bonheur. Après avoir perdu surccessivement son père, son fiancé et sa grand-mère, elle se laisse aller sans réagir. Jusqu’au jour où elle répond, sur un coup de tête, à une offre d’emploi de thérapeute en maison de retraite à Biarritz.
bookclub-pretty-book-club-popcornandgibberish-wordpress
Couverture L'été avant la guerre
L’été avant la guerre – Helen Simonson
Été 1914, dans la campagne anglaise. La gentry de Rye reçoit pour un pique-nique sur le gazon fraîchement tondu. Les ombrelles et les chapeaux sont de sortie et c’est l’occasion pour Beatrice Nash, 23 ans, récemment débarquée dans la petite ville pour y prendre le poste de professeur de latin, de faire plus ample connaissance avec toutes les personnalités locales. Béatrice est orpheline de mère, et a grandi auprès de son père, un universitaire qu’elle a accompagné dans ses voyages et secondé dans ses travaux. Décédé un an plus tôt, il l’a laissée sous la tutelle de sa famille bien-pensante dont elle tente de s’émanciper en gagnant sa vie Elle est chaperonnée à Rye par Agatha Kent, une Anglaise excentrique comme on les aime, avec une bonne dose d’humour, quelques idées progressistes et une grande habileté diplomatique. Agatha a deux neveux : Daniel, qui rêve de lancer un journal de poésie à Paris, et son cousin Hugh, timide étudiant en médecine, qui courtise la fille un peu écervelée de son patron. Tous deux adoptent d’emblée la nouvelle venue. Et bientôt Hugh rougit un peu trop souvent en compagnie de Beatrice. Mais elle veut rester célibataire et devenir écrivain : deux choix difficiles pour une jeune fille instruite et sans le sou dans la société misogyne et conservatrice de ce début du siècle. L’entrée en guerre de la Grande-Bretagne va bouleverser ses projets et ceux de l’ensemble de la petite communauté, à tous les niveaux de l’échelle sociale. Des réfugiés belges sont recueillis et les hommes s’engagent : Daniel, le colonel Wheaton et son fils, Snout, le petit-fils des tsiganes qui vivent en marge de la ville, et Hugh, que Béatrice voit partir avec un sentiment qu’elle peine encore à nommer…
masse-critique-babelio-popcornandgibberish-wordpress

Couverture Cabaret Biarritz

Cabaret Biarritz – José C. Vales

1938. Georges Miet, un jeune écrivain fougueux, se lance dans l’écriture d’un roman sur un drame survenu à Biarritz près de quinze ans auparavant : le corps d’une jeune libraire retrouvé dans le port avait plongé la ville dans un profond émoi. Il en est sûr, ce roman sera son chef-d’œuvre.
Georges commence alors son enquête dans l’élégante station balnéaire. Il interroge tous les acteurs de la frétillante cité – employés de maison, grands bourgeois, gendarmes, journalistes et bonnes sœurs –, nous faisant pénétrer dans l’alcôve sombre d’une bourgeoise de province, mais aussi dans les cabarets, les bordels de luxe et les restaurants les plus chics.

SP-les-escales-popcornandgibberish-wordpress

Couverture N'oublie rien en chemin

N’oublie rien en chemin – Anne-Sophie Moszkowicz

Un jour vient l’heure d’affronter ses démons…
À la mort de sa grand-mère qu’elle adorait, Sandra, quarante ans, se voit remettre des lettres et des carnets de son aïeule. Rivka y livre un témoignage poignant sur sa jeunesse dans le Paris de l’Occupation, les rafles, la terreur, le chaos. Mais il y a plus. Par-delà la mort, la vieille femme demande à sa petite-fille d’accomplir une mission.
Une mission qui obligera Sandra à retourner à Paris, ville maudite, sur les traces de son amour de jeunesse, Alexandre. Un homme étrange, hypnotique et manipulateur dont Sandra ne pensait plus jamais croiser la route… Pour elle, l’heure est venue d’affronter ses démons.


Voilà les lectures qui accompagneront mon mois de Juin. Certains sont en cours de lecture et sont pratiquement terminés. Les critiques arriveront très rapidement. J’ai reçu des romans en Juin qui rejoindront ma PAL si le temps me le permet. Non parce que le dernier Lionel Shriver me nargue depuis son étagère et que ça m’énerve bien ! Qu’est-ce que j’aimerais pouvoir lire encore plus vite parfois !

Et vous, qu’avez-vous prévu de lire ce mois-ci ?

Publicités

44 thoughts on “Dans ma PAL : Juin 2017”

    1. Comme tous les mois, j’ai un book haul de taré.. >< je comprends pas, je fais attention pourtant mdr.
      Je suis en train de le lire et il est pas mal. J'ai lu beaucoup d'avis qui préviennent que le roman n'est pas vraiment conforme au résumé donné donc je ne suis pas déçue…

      J'aime

  1. J’ai aussi Les lettres de Rose dans ma PAL, que je voudrais lire, mais je ne pense pas y arriver ce mois-ci. Et je te souhaite une très belle lecture de Fleurs Sauvages, un de mes Charleston préféré ❤ C'était mon tout premier, et c'était un vrai coup de coeur !

    Aimé par 1 personne

  2. Je suis toujours aussi impressionnée par le nombre de livres qui rejoignent ta PAL tous les mois x)
    Je ne sais pas comment tu fais ! Moi j’ai diminué mes emprunts à la médiathèque histoire de pouvoir lire les quelques romans qui m’attendent sur Netgalley (et ceux que j’ai reçu pour les masses critiques aussi..) 😀

    Aimé par 1 personne

  3. Coucou Johanna, petit passage sur ton blog 🙂 !
    C’est une belle PAL que tu as la ! La mienne est moins remplie mais j’espère avoir le temps de tout lire on y trouve : Il faut qu’on parle de Kevin, La Ferme des Miller, En Roue Libre, et Ma vie (pas si) parfaite !
    Gros bisous

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s