Popcorn Ciné Club

[#6] Popcorn Ciné Club : Ma vie de courgette

Hello, hello mes p’tits popcorns !

Comme le mois dernier, je suis en retard. Je vais faire en sorte que cela ne devienne pas une habitude, mais je ne vous promets rien. En Juin, le Popcorn Ciné Club était sous le thème du Film d’animation et nous devions regarder Ma vie de courgette. Si vous souhaitez en savoir plus sur le club, n’hésitez pas à lire cet article et à vous inscrire sur le groupe Facebook. Voyons maintenant ce que le club a pensé du film.

PRÉSENTATION EN QUELQUES MOTS :

ma-vie-de-courgette-popcorncineclub-popcornandgibberish-wordpress-avis-critique-claude-barras-cinema-movie

mon-avis-bandeau-popcornandgibberish-wordpress-vfinal

Ma vie de courgette est le premier long-métrage d’animation de Claude Barras. Pourtant, il n’en est pas à son coup d’essai puisqu’il a réalisé plusieurs courts-métrages avant ce film. 

Adaptation du roman Autobiographie d’une courgette de Gilles Paris que je n’ai pas encore lu, Claude Barras nous raconte l’histoire d’un petit garçon surnommé Courgette qui va se retrouver dans une maison d’accueil suite au décès accidentel de sa maman. Lui qui n’a pas connu la belle vie dans sa maison va apprendre l’amitié, l’amour et tout plein d’autres émotions aux côtés de jeunes enfants comme lui.

Bien qu’ayant fait des études de cinéma, je m’y connais peu en technique d’animation. Nous sommes loin des films d’animation en 3D que nous propose Walt et ses amis, au contraire, nous avons de véritables marionnettes, des décors carton-pâtes. Claude Barras fait également beaucoup de plans séquences et a aussi souhaité le tourner en stop-motion. Un véritable travail d’artisan pour un superbe film d’animation.

Ma Vie De Courgette : Photo

Oui parce que j’ai adoré ce petit bijou animé. Parce que même si le postulat de départ n’est pas forcément joyeux, on y insuffle toujours de l’espoir. Ces enfants arrivent avec une vie qui n’a pas été dorée, mais ensemble et entourés d’adultes bienveillants, nous savons qu’ils ne vont rien leur arriver. Ils vont se construire ensemble, casser leurs carapaces et créer une belle relation d’amitié. 

Ma vie de courgette est assez court puisqu’il dure 1h06 et même si j’ai beaucoup aimé l’histoire, j’aurais aimé en avoir plus et continuer à regarder ces enfants s’apprivoiser. J’ai aimé rire avec eux comme lorsqu’ils parlent d’amour et de zizi qui explose. Oui il y a des passages drôles, des passages plus poétiques, des passages tristes, il n’y a pas que les enfants qui vont passer par toutes sortes d’émotions, les spectateurs aussi. 

note - 4 popcorn-vfinal-popcornandgibberish

ET LES COPAINS, QU’EST-CE QU’ILS EN ONT PENSÉS ?

Chez SalometteBlog : « Le point fort de Ma Vie de Courgette, c’est sans doute sa douceur et son innocence qui le rend adaptable à un publique très large. Tout le monde est touché, les enfants comme les parents. Un bon moyens d’aborder le sujet de la mort et du deuil, quitte à avoir une petite discussion avec les enfants après. C’est le film familiale parfait pour un prochain dimanche en famille ! »

> Sa chronique plus en détail : Ma vie de courgette (2016)

Chez Renard Bavard : « Courgette est un bonheur d’à peine plus d’une heure qui ravira petits et grands. Je n’ai pas grand chose à reprocher à ce film. C’est un pur moment de rire et de douceur qui nous apprend à aimer l’existence via les portraits d’enfants écorchés de la vie. C’est certes sombre mais tout en pudeur. D’une sensibilité exacerbée, l’oeuvre se déguste et nous laisse avec un sourire qui réchauffe l’âme et le cœur. Bravo à Claude Barras (le réalisateur) et à tous ceux ayant portés de près ou de loin ce film. »

> Sa chronique plus en détail : Ma vie de courgette (2016)

Chez Petit Pingouin Vert : « Le film est pour moi une réussite ( c’est rare pour les films adaptés des romans) , il est sans doute un peu moins profond que le livre ( il ne dure qu’une petite heure) mais le message de tendresse et de douceur reste le même que celui dans le livre. Les images sont superbes d’ailleurs et on s’attache tout de suite à cette petite bande d’enfants malchanceux qui obtiennent une seconde chance grâce à ce foyer accueillant. »

> Sa chronique plus en détail : Autobiographie d’une courgette # Film + Livre

Chez Lilylit : « Finalement, le point qui m’a paru le plus sujet à critique dans le film n’est ni le fond ni la méthode d’animation mais plutôt l’esthétique des personnages. J’ai quelques réserves face à ces figurines très colorées et, à mon goût, pas très jolies. J’ai trouvé que l’ensemble manquait un peu de douceur et de finesse, avec des grosses têtes et des couleurs criardes (les cheveux bleus de Courgette…). Cela dit, la force du propos et la vitalité des dialogues font peu à peu oublier l’aspect des personnages pour ne garder en tête que l’histoire de Courgette et ses amis. Et ce look particulier a le mérite d’être original, de sorte que l’on ne puisse confondre Ma vie de Courgette avec aucun autre film. »

> Sa chronique plus en détail : Séance commune : « Ma vie de courgette »

POPCORN CINE CLUB – JUILLET 2017

juillet - whiplash

Alors, tu prends ton ticket ?

POSTAGE (1)

Publicités

9 thoughts on “[#6] Popcorn Ciné Club : Ma vie de courgette”

  1. J’ai découvert, il y a peu ton blog et ton Popcorn Ciné Club grâce à CritiKs MoviZ et j’ai bien envie de prendre mon ticket pour le film de juillet surtout qu’il est sur ma liste de films à voir depuis un petit moment ^^

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s