livre

4 Livres, 1 Article.

Hello, hello mes p’tits loups !

J’ai pris un peu de retard dans la rédaction de mes chroniques, aussi j’ai décidé de vous en proposer plusieurs sur un même article. Les romans mis à l’honneur sont : 

  • Amuse-bouche de Stéphane Carlier
  • Chère Ijeawele : un manifeste pour une éducation féministe de Chimamanda Ngozi Adichie
  • (Presque) jeune (presque) jolie (de nouveau) célibataire de Stéphanie Pélerin
  • Tu as promis que tu vivrais pour moi de Carène Ponte

Je remercie Netgalley et le Cherche-Midi pour la lecture d’Amuse-Bouche ainsi que Michel Lafon pour Tu as promis que tu vivrais pour moi.

AMUSE-BOUCHE – STÉPHANE CARLIER

amuse bouche

Résumé : Julien, conseiller des Affaires étrangères, beau gosse ambitieux, vit une histoire avec Pauline, une superbe assistante parlementaire. Un soir, il lui écrit un sexto particulièrement cru qu’il envoie par erreur à Philippe Rigaud, diplomate chevronné à deux ans de la retraite. Une boulette qui fait l’effet d’une bombe dans le quotidien ronronnant du couple Rigaud. Dans celui, surtout, de Marie-Ange, la très sage épouse de Philippe qui, décidée à enquêter sur les infidélités de son mari, est loin d’imaginer ce qu’elle s’apprête à découvrir…

Mon avis : Avec Amuse-Bouche, Stéphane Carlier nous livre un vaudeville avec pour postulat de départ un sexto envoyé à la mauvaise personne. Si j’ai trouvé certaines situations vraiment très drôles, j’ai lu une bonne partie du roman sans être vraiment dedans. Je pense qu’il s’agit d’une bonne lecture estivale mais qui ne restera pas longtemps en mémoire. En tout cas, dans la mienne… 

note - 3 popcorn-vfinal-popcornandgibberish

CHÈRE IJEAWELE – CHIMAMANDA NGOZI ADICHIE

chère ijeawele

Résumé : À une amie qui lui demande quelques conseils pour élever selon les règles de l’art du féminisme la petite fille qu’elle vient de mettre au monde, Chimamanda Ngozi Adichie répond sous la forme d’une missive enjouée, non dénuée d’ironie, qui prend vite la tournure d’un manifeste. L’écrivain nigériane examine les situations concrètes qui se présentent aux parents d’une petite fille et explique comment déjouer les pièges que nous tend le sexisme, à travers des exemples tirés de sa propre expérience. Cette lettre manifeste s’adresse à tous : aux hommes comme aux femmes, aux parents en devenir, à l’enfant qui subsiste en nous et qui s’interroge sur l’éducation qu’il a reçue. Chacun y trouvera les clés d’une ligne de conduite féministe, qui consiste à croire en la pleine égalité des sexes et à l’encourager.

Mon avis : Encore un essai super intéressant de la part de Chimamanda Ngozi Adichie. Cette fois, elle adresse une lettre à son amie Ijeawele qui lui demande comment élever sa fille de façon féministe. En lisant certains conseils que prodigue l’auteure, cela m’a fait réfléchir sur ma façon d’être avec des enfants et de me rendre compte ce que je peux avoir déjà dit de manière inconsciente. Et c’est là où on se rend compte du conditionnement dans lequel on vit. Chère Ijeawele est un essai encore une fois très rapide à lire et important à connaître.

note-5-popcorn-vfinal-popcornandgibberish

(PRESQUE) JEUNE, (PRESQUE) JOLIE, (DE NOUVEAU) CELIBATAIRE – STEPHANIE PELERIN

presque jeune presque jolie de nouveau celibataire

Résumé : Quand Ivana se fait larguer comme une vieille chaussette par Baptiste, après huit ans d’amour, il ne lui reste plus que ses kilos et ses rides à compter. Pas facile de se retrouver sur le marché des célibataires à la trentaine, quand, pour couronner le tout, on manque de confiance en soi. Tentant d’ignorer son chagrin, elle décide de reprendre sa vie (et son corps) en main et s’inscrit sur « Be my boy », célèbre site de rencontres. Si l’offre est alléchante, les produits sont souvent de second choix, voire des retours de marchandise… Heureusement, il reste les amies et le bon vin. À travers des expériences étonnantes, Ivana doit réapprendre à prendre soin d’elle. Mais rien ne sert de courir… il suffit juste d’être au bon endroit, au bon moment.

Mon avis : J’ai lu ce roman pour le premier Apéro Littéraire de France Loisirs Montpellier que ma copine Marine du blog Le Puy des Livres a animé. C’était d’ailleurs une super soirée. Un roman qui met en scène une héroïne du nom d’Ivana et qui vient de se faire larguer. Notre Ivana va vivre des expériences qui peuvent choquer, du moins questionner aux premiers abords, mais qui vont lui permettre de faire connaissance avec elle-même. Ce roman plutôt court là aussi m’a plu même si j’avoue ne pas avoir été forcément choquée par Ivana. Au contraire, j’ai pris ses expériences comme elles venaient car j’ai été touchée par elle dès le départ. A lire !

note - 4 popcorn-vfinal-popcornandgibberish

TU AS PROMIS QUE TU VIVRAIS POUR MOI – CARÈNE PONTE

tu as promis que tu vivrais pour moi

Résumé : Quand on a trente ans, on n’est jamais préparé à perdre sa meilleure amie. C’est pourtant le drame que Molly doit affronter quand Marie est emportée par la maladie en quelques mois à peine. Juste avant de mourir, celle-ci demande à Molly de lui faire une promesse : vivre sa vie pleinement, pour elles deux. Elle y tient, alors Molly accepte. Mais par où commencer ? Lâcher son travail de serveuse ? Rompre avec Germain, l’homme avec lequel elle vit ? Certes, il est comptable et porte des chaussons, mais il est gentil. Lorsque Molly reçoit quelques jours après l’enterrement un mystérieux paquet contenant douze lettres de Marie, elle comprend que celle qui lui manque tant n’avait pas l’intention de se contenter de paroles en l’air et que son engagement va l’entraîner bien plus loin que ce qu’elle imaginait… 

Mon avis : Tu as promis que tu vivrais pour moi m’a énormément fait penser à Demain est un autre jour de Lori Nelson Spielman à cause des lettres. Malgré cette ressemblance au départ, j’ai adhéré complètement à ce roman et lu très rapidement. Molly, même si elle est en deuil, m’aura fait rire plus d’une fois et j’ai adoré suivre ses aventures de Paris à Grenoble. Au-delà des rires, Tu as promis que tu vivrais pour moi m’a fait traverser toutes sortes d’émotions et j’ai beaucoup aimé la plume de Carène Ponte. Un roman à savourer tranquillement. 

note - 4 popcorn-vfinal-popcornandgibberish

Les avez-vous lu ? Comptez-vous les lire ?

Publicités

13 thoughts on “4 Livres, 1 Article.”

  1. Wow, quatre chroniques en une, si c’est pas de l’efficacité ça ! Chapeau, j’ai déjà du mal pour une chronique alors quatre d’un coup, je pense que je ne pourrai pas m’en sortir ! Tu as promis que tu vivrais pour moi à l’air génial !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s