Popcorn Ciné Club

[#7] Popcorn Ciné Club : Whiplash

Hello, hello mes p’tits popcorn !

En Juillet, le thème du Popcorn Ciné Club était « Musique » et le choix unanime s’est porté sur Whiplash. Un choix judicieux car après avoir vu La La Land, j’avais très envie de me plonger dans le premier film de Damien Chazelle. Bref, si vous souhaitez en savoir plus sur le club, n’hésitez pas à lire cet article et à vous inscrire sur le groupe Facebook. Voyons maintenant ce que le club a pensé du film.

mon-avis-bandeau-popcornandgibberish-wordpress-vfinal

Comme je vous le disais en début d’article, Whiplash est le premier film du réalisateur Damien Chazelle. Dans ce film, il est question d’un étudiant, Andrew Neyman (Miles Teller), qui rêve d’être le meilleur batteur de jazz de sa génération. Nous allons donc suivre son quotidien au Conservatoire ainsi que son parcours avec l’intraitable Terence Fletcher (J.K. Simmons). 

Il n’y a pas à chipoter Whiplash a d’excellentes qualités. Damien Chazelle nous propose un film propre et bien réalisé. Certes, je n’ai pas relevé de plans particulièrement ingénieux, mais il est clair que Chazelle y a mis beaucoup d’esthétisme à l’intérieur. Si les plans sont assez « simples », j’ai beaucoup aimé ce jeu avec le montage pour qu’il soit en rythme avec la bande originale. 

En parlant de la bande originale, il est obligatoire d’en dire plus à ce sujet. Si vous êtes amateurs de musique de jazz, je pense que vous trouverez votre bonheur avec Whiplash. J’ai beaucoup apprécié cette bande originale. Au centre du film, Damien Chazelle nous montre le travail acharné d’Andrew pour devenir le meilleur au point d’en souffrir physiquement. De l’autre côté, Terence souhaite obtenir le meilleur de son groupe et n’hésite pas à les humilier pour avoir la perfection. 

popcorncineclub-popcornandgibberish-wordpress-whiplash-avis-critique.jpg

Et c’est là que le goût amer arrive. Je suis quelqu’un qui doit s’identifier aux personnages pour apprécier pleinement une oeuvre. Or pour Andrew et Terence, il a été très difficile de s’attacher à eux. Si dans un plan ils peuvent susciter un sentiment d’empathie, le plan d’après nous démolit tout tant ils peuvent se révéler exécrables. La seule chose qui compte pour ces deux personnages est la perfection dans leur art. Et entre eux, ils n’hésiteront pas à se faire moult vacheries pour prouver, à l’un et à l’autre, qu’ils souhaitent la même chose. Jusqu’au clap de fin, on assiste à ce rapport de force entre eux. Pourtant, cela n’enlève rien aux performances de Miles Teller et J.K. Simmons qui s’en sortent extrêmement bien. D’ailleurs, j’avoue avoir été bluffé par J.K. Simmons lors des fameuses scènes où il est tyrannique.

En définitive, Whiplash est clairement un film à regarder car Damien Chazelle maîtrise son film du début à la fin. Cependant, je mets un bémol sur les personnages pour lesquels il a été difficile d’éprouver de la sympathie pour eux. Ma préférence restera pour La La Land

note - 4 popcorn-vfinal-popcornandgibberish

Et les copains, qu’est-ce qu’ils en ont pensés ?

Chez Renard Bavard : « Au final, c’est un étonnant coup de cœur qui m’a fait vibrer et que je conseille bien évidemment au plus grand nombre. Un film sur lequel il n’y a rien à reprocher. Niveau technique, acting et déroulement de l’histoire; tout est mis en oeuvre pour que notre rétine ne se décolle pas de cette fascinante oeuvre. »

> Sa chronique plus en détail : Whiplash (2014)

Chez Critiks Moviz : « En conclusion, « Whiplash » est un très bon film musical et finalement dramatique dans la mesure où l’on prend conscience que pousser certaines personnes à l’extrême de leur capacité en les rabaissant systématiquement peut engendrer de graves conséquences. On se retrouve face à un dictateur qui humilie ses élèves pour en tirer le meilleur, pour ne pas dire la perfection. La bande originale est magnifique offrant des standards du jazz. La distribution est très bonne, Miles Teller est excellent et J. K. Simmons est formidable, justement récompensé par un Oscar pour sa performance. Ce film de Damien Chazelle dispose d’un rythme tranchant et passionnant, ne laissant que peu de place à la compromission, pour que seul l’amour de la musique trouve sa place. « 

> Sa chronique plus en détail : Whiplash (2014)

Chez Lilylit : « Visuellement, le film est très réussi, avec un usage du cadrage en gros plan (notamment sur les instruments) particulièrement soigné et une bande-son bien entendue décapante. J’ai simplement regretté la chute, qui nous laisse dans l’expectative quant à la réussite à long terme des projets d’Andrew. Car le vrai génie est rarement l’homme d’une seule performance… »

> Sa chronique plus en détail : « Whiplash » : « du sang, du labeur, des larmes et de la sueur »

Popcorn Ciné Club – Août 2017

la couleur des sentiments

Alors tu prends ton ticket ?

POSTAGE (1)

Publicités

7 thoughts on “[#7] Popcorn Ciné Club : Whiplash”

  1. Ce premier film avait été un vrai coup de coeur, je l’ai meme préféré à La La Land. J’ai entendu dire de la part de batteur que le film n’est pas crédible mais qu’importe, je joue aussi bien de la batterie que je parle mandarin, c’est dire. Moi le seul truc que je vois c’est l’émotion à l’écran et la musique qui me possède ^^

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai vu ce film récemment pour la première fois et ça a été un véritable coup de cœur ! De la bande son aux jeux des acteurs, j’ai été totalement submergée dans l’univers du film !!

    J'aime

  3. Yes, je prends mon ticket pour août ! (Mais ce sera fin août.)
    Je comprends ton ressenti, c’est clair que les persos de Whiplash ne sont pas bien sympathiques ! Je me souviens avoir même été assez en colère sur le coup, mais c’est plutôt bon signe, c’est bien qu’un film fasse réagir !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s