PAL

Dans ma PAL : Septembre 2017

Hello, hello mes p’tits popcorn !

Il est temps de découvrir l’un des articles que je préfère sur le blog : Dans ma PAL. Comme c’est la rentrée, il va y avoir quelques ajouts dans ce que je compte lire chaque mois. En effet, j’ai décidé de faire le challenge « Un an avec ma bookjar » organisé par le blog Les instants volés à la vie. En plus de cela, j’aimerais vous proposer une fois par mois, une nouvelle rubrique consacrée aux classiques de la littérature. Ce sera tout concernant les nouveautés et entre nous, c’est déjà pas mal ! Passons au vif du sujet !

Book-Haul

  • Les sœurs du Nightingale de Donna Douglas
  • C’est le cœur qui lâche en dernier de Margaret Atwood
  • La concubine russe de Kate Furnivall
  • Charley Davidson – T1 Première tombe sur la droite de Darynda Jones
  • L’ombre de nos nuits de Gaëlle Josse
  • Nous rêvons juste de liberté de Henri Loevenbruck
  • La femme à l’insigne de Amy Stewart
  • Oeillet Rose – T1 La mystérieuse histoire de l’oeillet rose de Lauren Willig
  • Oeillet Rose – T2 Le masque de la tulipe noire de Lauren Willig
  • Le secret de Pembrooke Park de Julie Klassen
  • La tanche de Inge Schilperoord
  • L’amour des Loving de Gilles Biassette
  • Le Paris des Merveilles – T1 Les enchantements d’Ambremer de Pierre Pevel
  • Show devant de Lily Brett
  • Une jeune femme insoumise de Janet MacLeod Trotter
  • Autour de ton cou de Chimamanda Ngozi Adichie
  • Sweet mama’s café de Elaine Hussey
  • American Gods de Neil Gaiman
  • Lady Helen – T2 Le pacte des mauvais jours de Alison Goodman
  • La jeune fille sous l’olivier de Leah Fleming
  • Le syndrome de la vitre étoilée de Sophie Adriansen
  • La menace de S.K. Tremayne
  • Pourvu que la nuit s’achève de Nadia Hashimi
  • Elia, la passeuse d’âme de Marie Vareille
  • La mer en hiver de Susanna Kearsley
  • Six of crows – T1 de Leigh Bardugo
  • Outlander – T.8.1 A l’encre de mon coeur de Diana Gabaldon
  • Outlander – T.8.2. A l’encre de mon coeur de Diana Gabaldon
  • Orgueil & Préjugés illustré de Jane Austen et Margaux Motin
  • Persuasion de Jane Austen
  • Max et la grande illusion de Emanuel Bergmann
  • Une histoire des abeilles de Maja Lunde
  • Les yeux de Sophie de Jojo Moyes

*Les titres en orange sont ceux que j’ai lu. Certains sont déjà chroniqués.

NETGALLEY SP

Les yeux de Sophie de Jojo Moyes – Milady

Paris, 1916. Sophie Lefèvre doit prendre soin de sa famille alors que son mari part pour le front. Quand la ville tombe entre les mains de l’armée allemande, au milieu de la Première Guerre mondiale, Sophie est contrainte de faire le service tous les soirs à l’hôtel où réside la Wehrmacht. À l’instant où le nouveau commandant découvre le portrait qu’Édouard a fait de sa femme, cette image l’obsède. Une dangereuse obsession qui menace la réputation, la famille et la vie de Sophie, et va la conduire à prendre une terrible décision. Un siècle plus tard, à Londres, Liv Halston reçoit ce portrait en cadeau de la part de son mari avant de recueille son dernier soupir. Sa vie est bouleversée de plus belle lorsqu’une rencontre de hasard lui permet de découvrir la véritable histoire de ce tableau.

Une histoire des abeilles de Maja Lunde – Presses de la Cité

Un triptyque écologiste qui raconte l’amour filial à travers le destin des abeilles. 
Angleterre, 1852. Père dépassé et époux frustré, William a remisé ses rêves de carrière scientifique. Mais la découverte de l’apiculture réveille son orgueil déchu : décidé à impressionner son unique fils, il se jure de concevoir une ruche révolutionnaire.

Ohio, 2007. George, apiculteur bourru, ne se remet pas de la nouvelle : son unique fils s’est converti au végétarisme et rêve de devenir écrivain. Qui va donc reprendre les rênes d’une exploitation menacée chaque jour un peu plus par l’inquiétante disparition des abeilles ?
Chine, 2098. L’Effondrement de 2045 a laissé la planète exsangue. Comme tous ses compatriotes, Tao passe ses journées à polliniser les fleurs à la main. Pour son petit garçon, elle rêve de l’avenir réservé à l’infime élite. Seulement, un jour, Wei-Wen tombe dans le coma après s’être aventuré seul dans une forêt… Afin de comprendre ce qui est arrivé à son fils, Tao se plonge aux origines du plus grand désastre de l’humanité.  

Max et la grande illusion de Emanuel Bergmann – Belfond

Prague, 1934. Mosche Goldenhirsch, fils de rabbin, mène une existence bien triste et bien monotone. Sa mère adorée vient de mourir et les relations avec son père sont de plus en plus houleuses. Quand un cirque débarque à Prague, il décide de se lancer dans l’aventure et de suivre la troupe. Mosche se voue corps et âme à sa nouvelle passion et apprend toutes les ficelles du métier avec son maître, l’Homme demi-lune. Il rêve aussi à la très belle assistante, Julia… Et de fil en aiguilles, Mosche Goldenhirsch devient le Grand Zabbatini, ce magicien que tout le monde veut voir, Adolph Hitler y compris…
Los Angeles, 2007. Max Cohn a 11 ans et sa vie vient de basculer : ses parents vont divorcer. Le jeune garçon est effondré, surtout qu’il est persuadé d’être responsable du drame. En fouillant dans les vieilleries de son père, il tombe sur un CD du Grand Zabbatini et découvre son célèbre tour : « le sortilège de l’amour éternel ». Max en est sûr, seul un magicien peut faire des miracles et réparer l’irréparable, alors il part à la recherche de celui qui représente son dernier espoir…

Book jar challenge

la perle et la coquille

La perle et la coquille de Nadia Hashimi – Milady

Kaboul, 2007 : les Talibans font la loi dans les rues. Avec un père toxicomane et sans frère, Rahima et ses soeurs ne peuvent quitter la maison. Leur seul espoir réside dans la tradition des bacha posh, qui permettra à la jeune Rahima de se travestir jusqu’à ce qu’elle soit en âge de se marier. Elle jouit alors d’une liberté qui va la transformer à jamais, comme le fit, un siècle plus tôt, son ancêtre Shekiba. Les destinées de ces deux femmes se font écho, et permettent une exploration captivante de la condition féminine en Afghanistan.

lectures communes

les soeurs du nightingale

Nightingale – T2 Les soeurs du Nightingale de Donna Douglas – Charleston

Pour les élèves infirmières à l’hôpital Nightingale, les sœurs des services sont sans cœur et effrayantes et avec de remarquablement hauts standards. Mais les sœurs ont leurs propres problèmes… VIOLET La nouvelle sœur du quart de nuit n’est pas ce qu’elle semble être. Qui est-elle et quel sombre secret dissimule-t-elle ? Alors que le mystère s’épaissit, sœur Wren est déterminée à découvrir la vérité. DORA L’élève infirmière à du mal avec son propre secret et son chagrin pour Nick, l’homme qui s’est enfui. Un nouveau venu au service fait naître la possibilité de lui redonner le sourire. Mais peut-elle se remettre si aisément de Nick ? MILLIE La camarade de classe de Dora est aussi déchirée entre les deux hommes de sa vie. Mais une amitié inattendue avec un patient âgé lui fait remettre en cause où son cœur, et son avenir, se trouvent réellement. Alors que la nation est en deuil du Roi George V, il semble que jamais plus rien ne sera comme avant, particulièrement pour les femmes du Nightingale.

le classique

persuasion.jpg

Persuasion de Jane Austen – Archipoche

Anne a vingt-sept ans. Elle est la seconde fille de Sir Walter Elliot, un baronnet veuf et orgueilleux. Sa mère, une femme intelligente, est morte quatorze ans auparavant. Anne a une sœur aînée, Elizabeth, aussi vaniteuse que leur père et une sœur cadette Mary, qui a épousé Charles Musgrove de Uppercross Hall, l’héritier d’un gentilhomme des environs. Restée célibataire, sans personne dans son entourage qui soit digne de son esprit raffiné, Anne est en passe de devenir une vieille fille … Pourtant à l’âge de 19 ans, Anne Elliot était tombée amoureuse de Frederick Wentworth, un jeune officier de marine, ambitieux, mais pauvre, sans relations, et à l’avenir incertain. Elle s’était alors laissée persuader par son amie Lady Russel de rompre leurs fiançailles; cette dernière lui ayant expliqué que ce jeune homme n’était pas un parti digne d’elle. Après les guerres napoléoniennes, ayant acquis un rang et de la richesse, Frederick Wentworth revient en Angleterre pour s’y établir et fonder une famille. ll courtise une des sœurs de Charles Musgrove, Louisa. De son côté Anne reçoit les attentions de son cousin William Elliot. Anne Elliot et Frederick Wentworth se retrouvent a évoluer dans les mêmes cercles, mais encore une fois, le bonheur semble leur échapper…

services de presse

La maison des Turner de Angela Flournoy – Les Escales

Cela fait plus de cinquante ans que la famille Turner habite Yarrow Street, rue paisible d’un quartier pauvre de Detroit. La maison a vu la naissance des treize enfants et d’une foule de petits-enfants, mais aussi la déchéance de la ville et la mort du père.
Quand Viola, la matriarche, tombe malade, les enfants Turner reviennent pour décider du sort de la maison qui n’a désormais plus aucune valeur, la crise des subprimes étant passée par là. Garder la maison pour ne pas oublier le passé ou la vendre et aller de l’avant ? Face à ce choix, tous les Turner, de Cha-Cha, le grand frère et désormais chef de famille, à Lelah, la petite dernière, se réunissent. Et s’il fallait chercher dans les secrets et la mythologie familiale pour trouver la clef de l’avenir des Turner et de leur maison ?

La colère de Kurathi Amman de Meena Kandasamy – Plon

Se plaçant sous le patronage de l’irascible déesse Kurathi Amman, l’auteur revient sur une tuerie ayant fait 44 victimes, quarante ans auparavant, en Inde. Il exhume ce massacre désormais oublié à travers des voix variées, des intouchables aux propriétaires terriens. Entre rage, lyrisme et humour grinçant, un aperçu des rouages ayant contribué à la naissance de l’Inde moderne. Premier roman.

Un été près du lac de Heather Young – Belfond

1935. Comme tous les ans, Lucy, Lilith et leur petite sœur Emily viennent passer l’été en famille dans leur chalet, sur les bords d’un lac du Minnesota. Mais un matin, Emily est introuvable. 
Qu’est-il arrivé à l’enfant de six ans ? Nul ne semble le savoir. Et alors que, fou de douleur, leur père se suicidera, Lucy, Lilith et leur mère resteront toute leur vie dans ce chalet, à attendre l’improbable retour de la petite préférée. 
1999. Lucy vient de mourir, léguant le chalet et tous ses biens à sa petite nièce Justine. Un héritage qui arrive juste à temps pour la jeune femme qui doit fuir San Francisco et une histoire d’amour abusive, pour mettre à l’abri ses deux filles. 
Mais le vieux chalet n’a rien d’une chaleureuse villégiature. La maison est isolée, bientôt prisonnière de la neige qui recouvre le Minnesota ; son seul voisin est un vieil homme bourru, probablement fou. Et alors que la jeune femme tente de transformer la lugubre bâtisse en foyer pour elle et ses filles, son aînée développe soudain une étrange obsession pour Emily, leur aïeule disparue. Car la maison n’a pas dévoilé tous ses secrets. Là, dans les affaires laissées par Lucy, se cache un journal. 
Les Mémoires d’une petite fille naïve qui a laissé se dérouler un drame si terrible que, soixante ans plus tard, sa famille en porte encore la trace…

La tanche de Inge Schilperoord – Belfond

Dans un village de la banlieue d’Amsterdam, au bord de la mer, de nos jours. Jonathan, la trentaine, sort de prison. 
Dans le bus qui l’emmène chez sa mère, il se répète ce que le psychologue lui a enseigné : s’il organise rigoureusement ses journées, il sera un homme meilleur. Jonathan se le promet : il va s’occuper de sa mère, faible, asthmatique, retourner travailler à l’usine de poissons, promener le chien, aller à la pêche. Il restera seul, il ne parlera à personne, il va s’occuper les mains, l’esprit, tout pour ne pas replonger. 
Car Jonathan est un pédophile. Il est sorti de prison, faute de preuves. Le psychologue lui a parlé d’un taux de récidive de 80 %. Il sait qu’il ne doit pas se laisser déborder par ses pulsions. 
Or, dans ce quartier en démolition où vit sa mère, vivent aussi une mère célibataire et sa fillette…

mes envies

Lady Helen – T2 Le pacte des mauvais jours de Alison Goodman – Gallimard Jeunesse

Brighton, été 1812…
Chassée par son oncle, lady Helen a trouvé refuge dans la station balnéaire à la mode. Déguisée en homme, elle s’entraîne avec lord Carlson à développer ses étranges pouvoirs. Lorsqu’au cours d’une soirée mondaine elle croise le duc de Selburn, Helen se retrouve au cœur de la rivalité entre les deux hommes. Mais ses propres sentiments ne pèsent guère au regard des intérêts du Club des mauvais jours. L’un de ses membres éminents est venu lui confier une mission très délicate…

Six of crows – T1 de Leigh Bardugo – Milan

Ketterdam : une ville grouillante de malfrats où tout s’achète si on y met le prix. Ce principe, personne ne l’a fait autant sien que Kaz Bekker, dit « les Mains Sales ». Quand le voleur se voit offrir une mission impossible mais qui le rendra riche, il réunit son équipe : un soldat assoiffé de vengeance, un tireur d’élite accro au jeu, un jeune fugueur des beaux quartiers, une espionne défiant les lois de la gravité, et une Grisha aux puissants pouvoirs magiques. Six dangereux hors-la-loi seuls capables de sauver le monde – s’ils ne s’entretuent pas avant…


Encore une belle brochette de lectures si vous voulez mon avis. Ma panne de lecture s’étant terminée, j’espère retrouver mon bon rythme de lecture ! 

Et vous, qu’avez-vous prévu de lire ce mois-ci ?

Publicités

18 réflexions au sujet de “Dans ma PAL : Septembre 2017”

  1. Je viens de terminer Les yeux de Sophie que j’ai beaucoup aimé malgré une histoire un peu particulière et inégale en terme de rythme. J’ai envie de lire La Perle et la Coquille aussi, que je me suis prévue pour l’automne. Je vais également lire La Maison des Turner et Un été près du lac ! 🙂

    J'aime

  2. J’ai téléchargé Orgueil et Préjugés en anglais gratuitement sur mon Kindle pour les vacances, mais la Version non illustrée du coup ^^ J’espère aimer ! Le dernier Jojo Moyes me fait vraiment envie aussi. Je te souhaite un très bon mois de septembre ! Au fait, je me suis finalement décidée a m’inscrire sur Netgalley, même si je dois d’abord apprivoiser le système ^^

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s