sorties littéraires

Sorties littéraires de Mai 2018

Hello, hello mes p’tits popcorn !

On se retrouve pour l’un de mes articles favoris : les sorties du mois à venir ! Non mais c’est qu’il faut préparer notre PAL estival avant qu’il ne soit trop tard (comment ça il s’agit d’une excuse vaseuse ?! Je ne vois pas de quoi vous parlez !). Trop tard de quoi ? Je ne sais pas, mais comme on dit après l’heure, c’est plus l’heure. Donc prévenez vos banquiers, faites chauffer vos CB parce qu’en mai, nous avons encore du lourd !


10/18


Aujourd’hui tout va changer de Maria Semple – 03.05.18

Résumé : Eleanor Flood est une femme au bord de la crise de nerfs. Mais aujourd’hui tout va changer. Elle va prendre une douche et s’habiller. Elle va suivre ses cours de poésie et de yoga après avoir déposé son fils Timby à l’école. Elle ne va pas dire de gros mots. Mais… la vie en a décidé autrement. Parce que aujourd’hui Timby va faire semblant d’être malade pour passer la journée avec sa mère. C’est aussi aujourd’hui que Joe, son mari, a choisi d’annoncer à ses employés qu’il est en vacances, en omettant de prévenir sa femme. Juste au moment ou Eleanor pense que les choses ne pourraient pas être pires, elle retrouve un vieux document familial qui va mettre sa vie, chaotique mais finalement assez parfaite, sens dessus dessous.

Génération de Paula McGrath – 03.05.18

Résumé : Joe Martello est le propriétaire d’une ferme au cœur de l’Illinois – de ces grandes fermes bio où se croisent travailleurs clandestins et jeunes wwoofeurs venus d’Europe. C’est par une copine de bureau qu’Áine entend parler de ce trentenaire mal léché. Quelques échanges par Skype plus tard, elle se décide à le rejoindre pour passer un été loin du carcan de sa vie de jeune mère divorcée dans sa province irlandaise. Et tant pis si elle doit emmener sa petite Daisy. Mais, sur place, rien ne se passe comme prévu. Joe et la ferme sont remplis d’ombres – et pas seulement celles des chauves-souris qui pullulent au grenier : une mère prof de piano qui a noyé dans les kilos le souvenir des cris nazis, son petit élève prodige germano-japonais, une ancienne camarade de fac que Joe n’a pas l’air enchanté de revoir… Le jour où elle met la main sur un ordinateur caché, Áine comprend qu’elle doit rentrer au plus vite en Irlande. Des années plus tard, sa fille partie à Chicago sur les traces de son grand-père fera de nouveau tourner ce kaléidoscope de trajectoires brisées…
Construit comme un film choral, Génération est de ces romans qui vous maintiennent en alerte. Partant des traumatismes et des tabous que chaque génération lègue à la suivante, Paula McGrath bâtit un hymne à la jeunesse et au renouveau.

La dernière expérience de Annelie Wendeberg – 03.05.18

Résumé : Après une première enquête menée avec Sherlock Holmes (voir Le Diable de la Tamise), Anna Kronberg s’est retirée dans son cottage du Sussex. La jeune femme médecin pensait qu’elle et son célèbre coéquipier étaient parvenus à annihiler une organisation secrète qui expérimentait des bactéries pour en faire des armes de guerre. Mais le professeur Moriarty, véritable dirigeant de l’organisation, a survécu.
Et il a décidé d’utiliser Anna pour entamer des recherches sur la peste… Pour arriver à ses fins, Moriarty kidnappe Anna ainsi que son père. Si la jeune femme veut revoir ce dernier en vie, elle devra obéir. Vivant désormais sous haute surveillance entre la demeure luxueuse de son geôlier à Londres et un entrepôt où elle réalise ses expériences, Anna tente de trouver un moyen pour prendre contact avec Holmes.
Alors qu’elle fomente le meurtre de Moriarty, une relation ambiguë s’instaure avec cet homme violent, manipulateur et effrayant.

Snobs de Julian Fellowes – 03.05.18

Résumé : Le narrateur est un comédien de second plan qui navigue avec beaucoup d’aisance dans les classes privilégiées tout en dénonçant leurs travers. Il va suivre les aventures de son amie, Edith Lavery, la jolie fille d’un expert comptable ayant relativement bien réussi, et de sa femme, éblouie par la haute société. Lors d’une visite au château Broughton Hall, Edith, standardiste dans une agence immobilière de Chelsea, fait connaissance du fils de la maison, Charles, comte Broughton et héritier du marquis de Uckfield. Célibataire, Charles gère les propriétés de sa famille dans le Sussex et le Norfolfk. D’après les chroniqueurs mondains, c’est un des célibataires les plus viables, et enviés, de l’aristocratie anglaise. Quand il la demande en mariage, Edith accepte, mais est-elle vraiment amoureuse de lui ? N’est ce pas plutôt de son titre, de son rang et de tout ce qui va avec ?


J’AI LU


Pas facile d’être une fille facile de Anna Premoli – 16.05.18

Résumé : Au secours, il m’aime !
Jordan débarque à New York avec un plan bien précis : trouver un mari. Pas le genre craquant mais pauvre comme Job. Un mari qui lui assurera sécurité et sérénité. Décidée à épouser un médecin – chef de service, évidemment –, elle dégote un petit boulot de serveuse pile en face d’un hôpital. Mais le matin de sa première journée de travail, elle s’évanouit… et reprend connaissance dans les bras d’un jeune médecin très beau mais surtout très endetté…
Enlevé, tendre et ironique, Pas facile d’être une fille facile revisite en beauté les démêlés du cœur et de la raison façon Diamants sur canapé !

J’aime le sexe mais je préfère la pizza de Thomas Raphaël – 16.05.18

Résumé : Bienvenue dans le monde de Thomas Raphaël, où les récits d’asiles psychiatriques remplacent les histoires du soir, où les mononucléoses se transmettent de père en fils et où les histoires d’amour naissent au crématorium. Quand il se perd au fond d’un sex-club ou à l’anniversaire de Mick Jagger, c’est toujours par l’humour qu’il retrouve son chemin.
Rigoureusement honnête, jamais aussi cruel avec les autres qu’envers lui-même, Thomas Raphaël pose un regard candide sur un monde qu’il ne comprend pas mais dans lequel il garde espoir de trouver une place.
Après le succès de La vie commence à 20 h 10Le bonheur commence maintenant et Pour un soir seulement, Thomas Raphaël s’impose comme l’une des voix les plus drôles de sa génération.


LE LIVRE DE POCHE


Emprise de Valérie Gans – 02.05.18

Résumé : Styliste free-lance de 29 ans, Claire est une célibataire heureuse. Tout change lorsqu’elle rencontre Mark, un beau gosse charmeur. Elle qui ne voulait pas d’un homme chez elle le voit s’installer au bout de quelques semaines, et la voilà mariée après quelques mois de relation. Plus encore, elle quitte tout pour suivre Mark en Arabie Saoudite, où il est missionné afin d’ouvrir un laboratoire de haute sécurité. Arrivée à Riyad, elle est à la fois séduite par l’Orient et déroutée par toutes les contraintes imposées aux femmes. Commence alors pour Claire une longue descente aux enfers. Forcée de se soumettre à de nouvelles règles, elle va peu à peu perdre sa combativité et son identité alors que son mari fait preuve d’une violence insoupçonnée…

Le rêve de Ryôsuke de Durian Sukegawa – 02.05.18

Résumé : Le jeune Ryôsuke manque de confiance en lui, un mal-être qui puise son origine dans la mort prématurée de son père. Après une tentative de suicide, il part sur ses traces et s’installe sur l’île où celui-ci a passé ses dernières années. Une île réputée pour ses chèvres sauvages où il va tenter de réaliser le rêve paternel : confectionner du fromage. Mais son projet se heurte aux tabous locaux et suscite la colère des habitants de l’île… Jusqu’où sommes-nous prêts à aller pour réaliser nos désirs ? À travers les épreuves de Ryôsuke, Durian Sukegawa évoque la difficulté à trouver sa voie, soulignant le prix de la vie, humaine comme animale.

Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie de Virginie Grimaldi – 02.05.18

Résumé : «  Je veux qu’on divorce. »
Il aura suffi de cinq mots pour que l’univers de Pauline bascule.
Installée avec son fils de quatre ans chez ses parents, elle laisse les jours s’écouler en attendant que la douleur s’estompe. Jusqu’au moment où elle décide de reprendre sa vie en main. Si les sentiments de Ben se sont évanouis, il suffit de les ranimer.
Chaque jour, elle va donc lui écrire un souvenir de leur histoire. Mais cette plongée dans le passé peut faire resurgir les secrets les plus enfouis.  

Même si je ne l’ai pas encore lu (c’est le seul qui attend sagement dans ma PAL !), je ne peux que vous conseiller un roman de Virginie Grimaldi pour passer un bel été !

La tresse de Laetitia Colombani – 30.05.18

Résumé : Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école.
Sicile. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée.
Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est gravement malade.
Liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est réservé et décident de se battre. Vibrantes d’humanité, leurs histoires tissent une tresse d’espoir et de solidarité.
Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.

La tresse a été un joli coup de cœur l’an dernier ! A découvrir sans plus tarder !

Techbitch de Lucy Sykes & Jo Piazza – 30.05.18

Résumé : Imogen Tate, 42 ans, rédactrice en chef du magazine Glossy, est une véritable légende dans le milieu de la mode. De la vieille école, elle peut compter Alexander Wang ou Diane von Fürstenberg parmi ses proches, mais elle n’a jamais envoyé un tweet de sa vie. Après un long arrêt maladie, elle trouve son ancienne assistante, Eve Morton, aux commandes de son précieux magazine. Armée de son iPhone, d’un diplôme d’Harvard et d’une ambition démesurée, Eve est bien décidée à transformer le numéro de septembre en appli et à évincer les dinosaures de l’équipe.
Pour Imogen, le temps est venu de s’adapter…

Je ne suis pas fan de ce nouveau titre. Pour info, dans sa version grand format chez Stock, il était intitulé Qui veut la peau d’Imogen Tate ?. Beaucoup mieux si vous voulez mon avis !


BELFOND


L’invitation de Elizabeth Day – 03.05.18

Résumé : Martin Gilmour ne s’est jamais vraiment senti à sa place. Mais en réussissant à décrocher une bourse pour la prestigieuse Burtonbury school, ce fils unique d’une mère célibataire sans le sou s’est vu ouvrir un monde auquel il n’aurait même jamais oser rêver : celui de l’aristocratie britannique. Un monde clos, exclusif, sur lequel règne le très charismatique, populaire et séduisant Ben Fitzpatrick. Contre toute attente, entre l’héritier d’une dynastie et le working class héros va se nouer une forte amitié. Amitié qui va perdurer, quand Ben sera pressenti pour une haute fonction politique et que Martin se sera fait un nom en tant que critique d’art. Quand le premier épousera la très parfaite Serena et que Martin se mettra en ménage avec la très discrète Lucy. Ce soir, dans la somptueuse demeure familiale, Ben fête ses quarante ans. Tout le gratin est présent. Martin aussi. Le lendemain, Lucy est internée, Serena est à l’hôpital, Ben est à son chevet. Et Martin répond aux questions de policiers bien déterminés à comprendre : que s’est-il passé durant cette party ? Comment cette amitié a-t-elle subitement volé en éclats ? Pourquoi un tel déchaînement de violence ? Le vers était-il dans le fruit dès le départ ?

Le club des veuves qui aimaient la littérature érotique de Balli Kaur Jaswal – 03.05.18

Résumé : Londres, de nos jours. Âgée d’une vingtaine d’années, Nikki vient d’abandonner ses études et travaille dans un pub en attendant de trouver sa voie. Une émancipation peu courante pour une jeune femme sikh. Jusqu’au jour où, partie déposer une annonce au temple de Southall pour sa sœur en quête d’un mariage arrangé, Nikki tombe sur une étonnante offre d’emploi : on cherche une enseignante pour donner un cours de creative writing à un petit groupe de femmes sikhs. Elle aime lire, elle aime écrire, elle saute sur l’occasion. Mais alors qu’elle pensait animer un atelier d’écriture à des apprentis auteurs, elle se retrouve face à une poignée de femmes majoritairement analphabètes, délicieusement déchaînées, bien décidées à parler d’érotisme et à partager leurs expériences amoureuses et familiales, souvent comiques, parfois bouleversantes, mais toujours pleines d’humanité…


FLEUVE EDITIONS


Ce qui reste de nous de Jill Santopolo – 16.05.18

Résumé : Alors que les tours du World Trade Center s’effondrent sous leurs yeux, Gabe et Lucy se rencontrent pour la première fois. Leur attirance est immédiate, comme une force irrésistible. Ce n’est pourtant qu’un an plus tard qu’ils se revoient et plongent cette fois-ci dans un amour qui dépasse tout ce qu’ils ont connu. Ils vivent, respirent, pensent à deux. Mais l’intensité de leur relation les amène aussi à s’interroger sur d’autres désirs profonds : tous deux veulent que leur vie ait un sens, une résonance, une valeur à la hauteur de leurs sentiments. Face à cette exigence, Lucy et Gabe vont devoir faire des choix, prendre des risques, avec l’espoir d’accorder leurs rêves à la réalité. Alors qu’ils assouvissent chacun leurs ambitions, leurs vies se croisent puis se perdent pendant près de treize années, jusqu’à ce qu’un nouvel événement les confronte à cette question : quelle place souhaitent-ils véritablement accorder à leur amour ?

De l’infortune d’être un Anglais de Marie Fitzgerald – 16.05.18

Résumé : Dans les environs de Vaison-la-Romaine, cinq meurtres ont été perpétrés sur des résidents anglais.
À la suite d’étranges confessions très éloignées des gentils petits délits des bigotes du village, le père Benoît se trouve mêlé à cette intrigue bien malgré lui. Toujours est-il que l’affaire commence à filtrer hors des pierres…


PRESSES DE LA CITE


au rendez-vous des élégantes.jpg

Au rendez-vous des élégantes de Susana Lopez Rubio – 16.05.18

[RÉSUMÉ EN ATTENTE]


LES ESCALES


Les déracinés de Catherine Bardon – 03.05.18

Résumé : Autriche, 1931. Lors d’une soirée où se réunissent artistes et intellectuels viennois, Wilhelm, jeune journaliste de 25 ans, a le coup de foudre pour Almah. Mais très vite la montée de l’antisémitisme vient assombrir leur histoire d’amour. Malgré un quotidien de plus en plus menaçant, le jeune couple attend 1939 pour se résoudre à l’exil. Un nouvel espoir avant la désillusion : ils seront arrêtés en Suisse. Consignés dans un camp de réfugiés, ils n’ont qu’un seul choix : faire partie des 100 000 Juifs attendus en République dominicaine après l’accord passé par le dictateur local Trujillo avec les autorités américaines. Loin des richesses de l’Autriche, la jungle sauvage et brûlante devient le décor de leur nouvelle vie. L’opportunité de se réinventer ?

Les jours de ton absence de Rosie Walsh – 03.05.18

Résumé : Lorsque Sarah rencontre Eddie, son monde bascule. Ils sont faits l’un pour l’autre, elle en est certaine. Les jours qu’ils passent ensemble ressemblent à un rêve et, à 40 ans, Sarah a le sentiment que sa vie débute enfin. Quand Eddie, tout aussi amoureux, part à contrecœur pour un voyage prévu de longue date, tous deux se quittent en sachant qu’ils se reverront très vite. Pourtant, quelques jours plus tard, Eddie n’a toujours pas donné de signe de vie… Le portable de Sarah reste terriblement silencieux. Refusant d’écouter ses amis qui lui conseillent de passer à autre chose, Sarah met tout en œuvre pour comprendre la raison de ce silence.
Elle ne sait pas encore que la vérité la bouleversera et anéantira tous ses espoirs de renouer contact avec Eddie. À moins que… ?


LE CHERCHE-MIDI


L’anniversaire de Robyn Harding – 16.05.18

Résumé : Kim et Jeff Sanders habitent une jolie banlieue de San Francisco, où tout le monde connaît tout le monde. Leur fille, Hannah, est scolarisée dans un lycée huppé de la ville. Pour ses seize ans, elle décide de faire une fête à la maison. Un anniversaire avec ses amis, où tout ne peut que bien se passer. Et où tout se passe très mal. Quelques jours plus tard, le couple exemplaire de Kim et Jeff part à vau-l’eau, des secrets et des mensonges sont révélés, les meilleurs amis deviennent les pires ennemis. Comment une simple fête d’anniversaire peut soudain faire dérailler des vies aussi bien rangées ?
Avec ce roman noir à la tension omniprésente, qui évoque tout autant la série Big Little Lies que Le Dîner d’Herman Koch, Robyn Harding nous emmène sous la surface lisse des apparences et des rapports humains, au moment où toutes les failles se révèlent. On aura rarement lu un portrait aussi saisissant de notre société en pleine confusion morale.

La nouvelle vie de Kate Reddy de Allison Pearson – 03.05.18

Résumé : Kate Reddy compte les quelques semaines qui la séparent de la cinquantaine avec effroi. Si on ajoute à cette angoisse les hormones qui s’agitent, des ados qui ont besoin d’elle mais qui ne lui adressent pas la parole, des parents qui vieillissent et redeviennent des enfants, un mari qui se cherche et a décidé de s’offrir un break pour se consacrer à la méditation… Kate se trouve prise dans un sandwich qu’elle ne peut même pas avaler à cause des calories ! Tout cela sans compter son retour dans le monde du travail, où la cinquantaine est un tabou… Juste au moment où elle commence à se débrouiller dans son nouveau boulot, son ancien amant, Jack, réapparaît… Les choses se compliquent, et c’est peu dire. Allison Pearson écrit sur le challenge d’être parent à l’ère des réseaux sociaux, sur l’évolution du couple après des années de mariage, sur la difficulté pour une femme de reprendre le travail après une longue pause, sur la lutte permanente pour « rester dans le coup » malgré tout, et sur toutes les questions que se posent les femmes en vieillissant. Bien plus qu’un numéro d’équilibriste, il s’agit de réussir à se retrouver et à savoir de quoi on a besoin pour se sentir vivant(e) quand on s’est habitué(e) à être soi-même sa dernière priorité.
Avec ce roman hilarant au rythme trépidant et à l’humour féroce, Allison Pearson nous démontre qu’il y a un peu de Kate Reddy en chacun(e) d’entre nous.
 


NIL EDITIONS


Un manoir en Cornouailles de Eve Chase – 03.05.18

Résumé : Cornouailles, 1968. Pencraw, un grandiose manoir en ruine dans lequel les Alton élisent domicile l’été. Le temps semble s’y être arrêté et défile sans encombre. Jusqu’au drame qui vient bouleverser leurs vies et arrêter le temps à jamais.
Cinquante ans plus tard, avec son fiancé Jon, Lorna roule à la recherche du manoir des Lapins noirs, cette maison où elle a séjourné enfant. Elle rêve d’y célébrer son mariage. Tout dans cette vieille demeure l’appelle et l’attire. Mais faut-il vraiment déterrer les sombres mystères de ce manoir en Cornouailles ?

Les dix vœux d’Alfred de Maude Mihami – 03.05.18

Résumé : 1970, Le Camboudin, petit village breton. Alfréd, neuf ans, a un prénom dont l’accent aigu lui déplaît, une mère qui picole trop et un grandpère qui tient à lui comme à la prunelle de ses yeux. Il adore traîner au bistrot avec ses copains, une joyeuse bande de vieux qui lui apprennent la vie. Avec l’aide de son Vénérable Papi, il va décider de passer le cap de ses dix ans en établissant une liste de voeux à réaliser avant le grand jour. Rencontrer un vrai cow-boy, boire de la trouspignôle ou encore conduire un tracteur marqueront le début d’une série d’aventures aussi rocambolesques que réjouissantes. De vœux gâchés en moments de pure félicité, il va vivre l’année la plus incroyable de sa vie.


SONATINE


Une femme entre nous

Une femme entre nous de Greer Hendricks & Sarah Pekkanen – 24.05.18

Résumé : En lisant ce livre, vous allez faire beaucoup de suppositions. Vous allez croire que c’est l’histoire d’une femme jalouse, délaissée par son mari. Vous allez penser qu’elle est obsédée par la maîtresse de celui-ci, une femme plus jeune qu’elle. Vous allez vous dire que vous connaissez déjà toutes les facettes d’un tel triangle amoureux. Un conseil : laissez tomber toutes vos hypothèses. Jamais vous ne pourrez imaginer ce qui se cache derrière les apparences, ni anticiper les multiples rebondissements qui émaillent ce livre. À la façon de Gillian Flynn, Greer Hendricks et Sarah Pekkanen ont élaboré une construction inédite, littéralement diabolique, afin de nous faire éprouver l’espoir et le désespoir des femmes, l’usure du couple, l’amitié féminine, tout cela sous couvert d’une intrigue captivante et de personnages bouleversants. Best-seller depuis sa sortie aux États-Unis, bientôt traduit dans plus de trente pays, en cours d’adaptation cinématographique par la maison de production de Steven Spielberg, plus qu’un roman : un événement !


LUMEN


D'encre, de verre et d'acier

D’encre, de verre et d’acier de Gwendolyn Clare – 03.05.18

Résumé : Avec la bonne plume, le bon papier et en respectant des règles complexes, il est désormais possible de voir naître sous ses doigts un nouveau monde. Cette nouvelle branche de la science, la scriptologie, connaît deux adeptes hors du commun : Jumi da Veldana et sa fille Elsa sont nées, comme l’univers d’où elles viennent, sous les doigts d’un scriptologue. Mais elles se sont révoltées et ont elles-mêmes appris, à leur tour, les secrets de cet art, et repris le contrôle de leur petit paradis. Leur bonheur ne dure pas : Jumi cache un noir secret et disparaît, enlevée sous les yeux de sa fille, qui doit s’aventurer dans le monde réel pour retrouver sa trace. Des canaux d’Amsterdam aux rues du Pise, elle finit par trouver refuge dans une véritable « maison de fous » appartenant à l’ordre d’Archimèdes, c’est-à-dire une institution où scriptologues, alchimistes et mécaniciens peuvent venir se mettre à l’abri, étudier et travailler en compagnie d’autres scientifiques. C’est aussi un pensionnat, dont les élèves l’observent avec beaucoup de curiosité – au premier rang d’entre eux, Léo, un mécanicien de génie, avec qui sa rencontre fait des étincelles. L’aide promise à Elsa par l’ordre tardant à se concrétiser, la jeune fille décide de prendre les choses en main. Et ce n’est pas peu dire. Car Elsa, elle aussi, dissimule un secret… Saura-t-elle réparer par l’écriture un univers devenu fou ? Elsa va devoir apprivoiser les règles de ce nouveau monde et se faire à la complexité des relations humaines si elle veut parvenir à retrouver la trace de sa mère. Passé tragique et ténébreuses conspirations, mondes de poche et armes ultimes : suivez cette héroïne armée d’encre et de papier dans une aventure pleine de charme et de suspense ! 


MILADY


L’autre femme de mon mari de Amanda Prowse – 16.05.18

Résumé : Rosie Tipcott a tout pour être heureuse : un mari merveilleux, deux filles délicieusement espiègles, et une jolie maison en bord de mer. Il ne se passe pas un jour sans qu’elle remercie sa bonne étoile. Quand son mari la quitte du jour au lendemain pour une autre femme, et réclame la garde des enfants, son monde s’effondre. Le moment est venu de se poser une question : que reste-t-il de sa vie ? Dépossédée à la fois de son rôle d’épouse et de mère, saura-t-elle trouver la force de se reconstruire ?

Le putain d’énorme livre du bonheur qui va tout déchirer de Anneliese Mackintosh – 16.05.18

Résumé : Ottila a décidé d’être heureuse et ça va faire mal.
Ottila a un problème. Enfin, elle en a un paquet. D’abord elle est alcoolique. Son père est mort pendant qu’elle se complaisait dans une éternelle gueule de bois. Sa sœur a été internée. Sa mère est en train de craquer. Et ses amis la tirent vers le bas. Sauf Thalès, le type le plus sain qu’elle ait jamais rencontré. Thalès donne envie à Ottila de devenir meilleure. Alors elle décide de faire un doigt à son « contexte » pourri et vole Le Petit Livre du bonheur à la bibliothèque. Puis elle entreprend de le scrapbooker sauvagement : mails, SMS, transcriptions de séances de thérapie, dessins… tout y passe.. Le résultat : un roman insolite, contagieux, qui vous fera autant rire (jamais élégamment) que pleurer.

La petite librairie des cœurs brisés de Annie Darling – 16.05.18 (poche)

Résumé : Amoureuse des livres depuis toujours, Posy travaille dans une vieille librairie londonienne et passe son temps à lire des romans d’amour. À la mort de l’excentrique propriétaire des lieux, elle hérite de cette institution qui périclite à vue d’œil. Posy remue ciel et terre pour éviter la faillite et fonder la librairie de ses rêves, spécialisée dans les romans d’amour, Au bonheur des tendres. Mais Sebastian, le petit-fils de la défunte propriétaire – et accessoirement le plus grossier des Londoniens – est bien décidé à faire de sa vie un enfer : ses goûts littéraires et ses intérêts sont opposés aux siens. Alors que Posy se démène pour sauver la librairie, elle tombe bien malgré elle sous le charme de son ennemi juré…

Coup de foudre à la librairie des cœurs brisés de Annie Darling – 16.05.18

Résumé : Fan inconditionnelle de Jane Austen et jeune femme introvertie, Verity Love est parfaitement heureuse avec le petit ami qu’elle s’est inventé, Peter. Mais lorsqu’un quiproquo l’oblige à faire passer un parfait étranger pour un flirt, la vie de Verity commence à se compliquer… Johnny pourrait bien avoir l’usage d’une petite amie imaginaire, lui aussi. Malgré les réticences de Verity, il la persuade de s’associer pour un été de mariages, d’anniversaires et de garden-party. L’unique condition : ne pas tomber amoureux…


CHARLESTON


(Toujours) jeune, (toujours) jolie, maman (mais pas que) de Stéphanie Pélerin – 09.05.18

Résumé : Ivana file le parfait amour avec Bruno. Enfin presque… Parce que si le célibat, ce n’était pas de la tarte, la vie de couple n’est pas non plus un long fleuve tranquille. Surtout quand on est aussi maman… et belle-maman.
Toujours professeur de français, elle a écrit un roman sur ses frasques de célibataire. Et l’invitation d’un charmant présentateur radio à son émission pourrait être l’étincelle qui met le feu aux poudres…

La ballade de Willow de Jamie Ford – 29.05.18

Résumé : 1934. William Eng, un Sino-Américain de 12 ans, vit dans un orphelinat de Seattle depuis près de cinq ans. Personne ne veut l’adopter en raison de ses origines. Un jour, alors qu’il est au cinéma à l’occasion de son anniversaire, il entraperçoit dans une bande-annonce l’actrice et chanteuse Willow Frost, qui ressemble comme deux gouttes d’eau à sa mère, Liu Song. William décide de s’enfuir de l’orphelinat pour la retrouver. Mais les retrouvailles ne se passent pas comme il l’espérait…


Bon je crois que nous avons fait le gros tour des sorties littéraires ! Je n’ai pas trouvé les prochaines sorties de chez Pocket éditions, voilà pourquoi la ME est exceptionnellement absente de l’article. J’espère que cet article vous a plu. N’hésitez pas à me dire les romans que vous attendez avec impatience en mai !

Publicités

3 réflexions au sujet de “Sorties littéraires de Mai 2018”

  1. Wow toutes ces sorties ! J’en ai le tourni. « Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie » et « La tresse » ont été des coups de cœur, je te les recommande.
    J’ai également dans ma WL « Le club des veuves qui aimaient la littérature érotique », « Les jours de ton absence », « Ce qui reste de nous », « Les dix vœux d’Alfred » !

    J'aime

  2. Ce genre d’article me tente de plus en plus !

    Le livre de Durian Sukegawa (j’avais adoré Les Délices de Tokyo !) et Le Club des veuves qui aimaient la littérature érotique me tentent tellement !
    Sinon, La Tresse est un très beau roman 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s