PAL

Dans ma PAL : Juillet 2018

Hello, hello mes p’tits popcorn !

Voilà le moment que je préfère en début de mois (après – ou ex-æquo – recevoir mon salaire) : constituer ma PAL du mois ! Et même si Juillet ne sera pas synonyme de vacances pour moi, j’espère pouvoir m’octroyer des temps de lectures avec des supers livres. Ce mois-ci, je vais essayer de m’attaquer à un ou deux romans de la rentrée littéraire 2018 que j’ai déjà en ma possession. Sinon parlons peu, parlons book-haul : mon banquier a vu rouge ! Le truc est indécent et je ne m’en excuse même pas. Voilà. 

Book-Haul

  • J’irai danser (si je veux) de Marie-Renée Lavoie
  • Les menteuses, T1 Confidences de Sara Shepard
  • Les menteuses, T2 Secrets de Sara Shepard
  • Les menteuses, T3 Rumeurs de Sara Shepard
  • Les menteuses, T4 Révélations de Sara Shepard
  • Les menteuses, T5 Vengeances de Sara Shepard
  • Les roses de Somerset de Leila Meacham
  • Paris sous influence de Muriel Lecou Sauvaire
  • L’irrésistible histoire du Café Myrtille de Mary Simses
  • Journal d’une fille débordée, T1 L’année de l’intox de Suzy K. Quinn
  • J’aurais mieux fait de me taire de Janette Paul
  • Interfeel de Antonin Atger
  • Snobs de Julian Fellowes
  • Assez de bleu dans le ciel de Maggie O’Farrell
  • Broadway Limited de Malika Ferdjoukh
  • Orgueil & Destinées de Kitty Curran & Larissa Zageris
  • Tu seras si jolie de Pierre Rehov
  • La joie du matin de Betty Smith
  • Black no more de George S. Schuyler
  • Le cercle des sept pierres de Diana Gabaldon
  • La carte postale de Leah Fleming
  • Valentine de Anne-Laure Bondoux
  • Moriarty de Ryosuke Takeushi
  • L’atelier des sorciers T2 de Kamome Shirahama
  • Le songe à la douceur de Clémentine Beauvais
  • Recettes d’amour et de meurtre de Sally Andrew
  • La ferme de Cousine Judith de Stella Gibbons
  • Les primates de Park Avenue de Wenesday Martin
  • Des jours et des vies de Gil Paul
  • Les heures rouges de Leni Zumas
  • Dans les bras de Verdun de Nick Dybek
  • Au rendez-vous des élégantes de Susana Lopez Rubio
  • Ton année parfaite de Charlotte Lucas
  • De joie coulent mes larmes de Lena Walker
  • La ballade de Cass Wheeler de Laura Barnett
  • La vie de A à Z de Debbie Johnson
  • Et ils meurent tous les deux à la fin de Adam Silvera
  • Ravissantes de Nicolas Jaillet
  • Lucifer Box, T1 Le club Vesuvius de Mark Gatiss
  • Ecoute le rossignol de Lucy Strange
  • Les jeudis au parc de Hilary Boyd
  • L’effet Mathilda de Ellie Irving
  • Legend T1 de Marie Lu
  • Trylle, T1 Echangée de Amanda Hocking
  • Les Royaumes Oubliés : La Séquence d’Elminster, T1 La Jeunesse d’un mage de Ed Greenwood
  • Parles-tu Chocolat ? de Cas Lester

*Les titres en orange sont ceux que j’ai lu. Certains sont déjà chroniqués.

NETGALLEY SP

 Dans les bras de Verdun de Nick Dybek – Presses de la Cité

Résumé : De Verdun à Bologne, de Paris à Santa Monica, une grande fresque sur les amours qui s’épanouissent dans l’ombre des absents.
1921. Tom, originaire de Chicago, travaille à l’ossuaire de Verdun. Un jour, il rencontre Sarah, Américaine partie sur les traces de son mari porté disparu. Dans cette petite ville défigurée par l’horreur, les deux déracinés vont vivre la passion la plus forte : celle qui s’épanouit dans l’ombre d’un absent. Des mois plus tard, Tom et Sarah se retrouvent devant un hôpital psychiatrique de Bologne, où un soldat amnésique donne espoir à bon nombre d’endeuillés. Dans l’Italie sous tension, Tom et Sarah font la connaissance de Paul, journaliste autrichien que le cas de l’amnésique intéresse aussi. Chacun d’eux a un secret.
1950. À Santa Monica, Tom, devenu scénariste, mène une existence paisible mais morne. Lors d’une soirée à Los Angeles, il recroise Paul. Les souvenirs remontent, fulgurants, et brisent avec eux tous les mensonges passés.

Et ils meurent tous les deux à la fin de Adam Silvera – Collection R

Résumé : « Nous sommes au regret de vous informer que vous allez être frappé par une mort prématurée dans les prochaines vingt-quatre heures. Toute l’équipe de Death-Cast est sincèrement désolée de vous perdre. Vivez pleinement cette journée, ok ? »
Le 5 septembre, un peu après minuit, Mateo et Rufus reçoivent chacun le funeste appel. Ils ne se connaissent pas, mais cherchent tous deux à se faire un nouvel ami en ce jour fi nal. Heureusement, il existe aussi une appli pour ça, Le Dernier Ami. Grâce à elle, Rufus et Mateo vont se rencontrer pour une ultime grande aventure : vivre toute une vie en une seule journée.

Les heures rouges de Leni Zulmas – Presses de la Cité

Résumé : États-Unis, demain. Avortement interdit, adoption et PMA pour les femmes seules sur le point de l’être aussi. Non loin de Salem, Oregon, dans un petit village de pêcheurs, cinq femmes voient leur destin se lier à l’aube de cette nouvelle ère. Ro, professeure célibataire de quarante-deux ans, tente de concevoir un enfant et d’écrire la biographie d’Eivør, exploratrice islandaise du xixe. Des enfants, Susan en a, mais elle est lasse de sa vie de mère au foyer – de son renoncement à une carrière d’avocate, des jours qui passent et se ressemblent. Mattie, la meilleure élève de Ro, n’a pas peur de l’avenir : elle sera scientifique. Par curiosité, elle se laisse déshabiller à l’arrière d’une voiture… Et Gin. Gin la guérisseuse, Gin au passé meurtri, Gin la marginale à laquelle les hommes font un procès en sorcellerie parce qu’elle a voulu aider les femmes.

Ton année parfaite de Charlotte Lucas – Presses de la Cité

Résumé : Et si, pour reprendre goût à la vie, vous remettiez votre destin aux mains d’un inconnu ?
Jonathan, la quarantaine, divorcé, s’enferme dans son train-train quotidien. Hannah, au contraire, éternelle optimiste, profite de chaque instant et ne tient pas une minute en place. Mais ce premier janvier chamboule tout pour eux.
Jonathan trouve sur son vélo un mystérieux agenda rempli d’étranges invitations : marcher pieds nus dans l’herbe, dormir à la belle étoile, manger des gâteaux jusqu’à en avoir mal au cœur… S’il considère ces activités comme plus extravagantes les unes que les autres, il finit par se prendre au jeu, curieux de voir ce qui se passera. En quelques mois, il est changé. Se pourrait-il qu’il soit heureux ? Son conjoint ayant disparu, Hannah, elle, est plus perdue que jamais.
Jonathan ignore cependant qui est l’auteur de ces pages et qu’il s’agit là d’une ultime déclaration d’amour, une déclaration à laquelle Hannah n’est peut-être pas étrangère.

La ballade de Cass Wheeler de Laura Barnett – Les Escales

Résumé : Les accords et dissonances d’une vie portée par la musique.
Cass Wheeler, chanteuse et auteur-compositeur, a connu un immense succès au début des années 1970 grâce à ses ballades à la guitare, avant de disparaître mystérieusement de la scène artistique.
Des années plus tard, Cass décide de retourner dans le studio de musique accolé à sa maison. En une journée, à la fois terriblement ordinaire et complètement extraordinaire, elle va choisir seize chansons parmi les centaines écrites au cours de sa carrière, et créer un album de ses plus beaux titres. Chacune des mélodies, liée à une époque et un instant, va plonger Cass dans les souvenirs et l’amener à retracer, au fil des décennies, les joies et les épreuves qui ont jalonné son existence.
Peu à peu, se dessine le portrait bouleversant d’une femme libre, tout à la fois fille, mère, amante et artiste.

services de presse

L’irrésistible histoire du Café Myrtille de Mary Simses – NiL

Résumé : Ellen Branford, ravissante avocate new-yorkaise, se doit d’exaucer le voeu qu’a formulé sa grand-mère avant de mourir : retrouver son amour de jeunesse et lui remettre sa dernière lettre. Ellen part sur la route, pour s’arrêter à Beacon, petite ville côtière du Maine. Alors qu’elle explore les lieux, elle manque de se noyer – une mésaventure qui fait d’elle une célébrité locale et la pousse littéralement dans les bras d’un certain Roy. Et tandis qu’elle lève le voile sur le passé de sa grand-mère et qu’elle poursuit sa quête, Ellen comprend qu’elle n’aura pas assez d’un séjour de vingt-quatre heures. Mais lorsque son fiancé vient jusqu’à Beacon à sa rescousse, la jeune femme doit repenser la vie qu’elle veut vraiment avoir…
Une irrésistible comédie romantique qui prône les plaisirs d’une vie simple.

L’invitation de Elizabeth Day – Belfond

Résumé : Lutte des classes, ambition politique, désirs refoulés et violence sourde… Une œuvre originale et parfaitement construite qui allie roman noir à la tension implacable et comédie sociale mordante, quelque part entre le Monsieur Ripley de Patricia Highsmith et Le Dîner de Herman Koch, le tout porté par un humour grinçant tout britannique.
Ben Fitzmaurice est devenu le meilleur ami de Martin Gilmour le jour où, dans la cour de leur très chic école, Ben, héritier d’une prestigieuse dynastie, a pris la défense de Martin, petit boursier, fils unique d’une mère célibataire sans le sou. Depuis, Ben s’est fait un nom en politique, Martin est devenu critique d’art ; Ben a épousé la très parfaite Serena, Martin vit avec la très discrète Lucy. Et Ben est toujours le meilleur ami de Martin.
Ce soir, Ben fête ses quarante ans. Tout le gratin est présent. Martin aussi. Naturellement…
Le lendemain, Serena est dans le coma ; Lucy est internée. Ben est à l’hôpital ; Martin, lui, répond aux questions des policiers : que s’est-il passé durant cette soirée ? Pourquoi un tel déchaînement de violence ? Et si cette amitié en apparence parfaite cachait en réalité des sentiments bien plus troubles ?

Tu seras si jolie de Pierre Rehov – Belfond

Résumé : Un roman féministe original, dont le ton oscille entre humour et gravité, cynisme et légèreté.
Jusqu’où iriez-vous par amour… pour votre animal de compagnie ? Emma, célibataire endurcie et mal dans sa peau, apprend que sa petite chienne, l’amour de sa vie, est atteinte d’une maladie grave et que seuls des traitements au coût exorbitant pourront la sauver. Qu’à cela ne tienne, pour payer les frais vétérinaires, et malgré l’aversion que cela lui inspire, Emma accepte de participer à une émission de téléréalité qui transforme des candidates au physique disgracieux en canons de beauté, à coups de chirurgie plastique.
De son côté, Faouzi est un adolescent perdu, en quête de valeurs, et terrassé par le récent décès de sa mère. En conflit avec son père, et avec ses soeurs qu’il juge trop émancipées, il décide de squatter une résidence avec ses nouveaux frères, qui lui ont promis la paix spirituelle… à condition qu’il suive leurs traces.
Alors que l’une est à l’aube de sa transformation physique et l’autre en voie de radicalisation, Emma et Faouzi verront leurs chemins se croiser. Pourront-ils s’entraider ou vont-ils s’attirer mutuellement des ennuis qu’ils n’auraient pu soupçonner ?
Tu seras si jolie…, dont le ton oscille entre humour et gravité, est un cri de révolte contre l’exploitation outrancière de l’apparence de la femme dans notre société, tandis qu’ailleurs, celle-ci n’a aucun droit, pas même celui de montrer son visage. Et si le statut de la femme était tout simplement au cœur du choc des civilisations ?

Une maison sur l’océan de Beatriz Williams – Belfond

Résumé : À l’automne 1966, l’intrépide Pepper Schuyler est dans les ennuis jusqu’au cou : non seulement la belle est enceinte de son ex-patron, politicien influent qui la pourchasse à travers le pays, mais elle se retrouve seule et sans ressources. Son unique bien : une Mercedes de collection, qu’elle vient de vendre pour une coquette somme à une mystérieuse acquéreuse, Annabelle Dommerich.
Il faut dire que cette célèbre violoncelliste française attache une valeur sentimentale particulière à ce véhicule. Elle seule connaît l’histoire de cette voiture, de sa course éperdue à travers l’Allemagne nazie jusqu’à son arrivée en Amérique. Et le destin des deux amants en fuite qu’elle abritait… 
Alors qu’Annabelle décide de prendre Pepper sous son aile et lui offre un refuge sur une plage déserte de Floride, les deux femmes se livrent peu à peu leurs secrets.
Ensemble, parviendront-elles à affronter les zones d’ombre de leur passé ?

La ferme de Cousine Judith de Stella Gibbons – 10/18

Résumé : Ruinée à la mort de ses parents, la jeune et malicieuse Flora est accueillie dans la ferme de sa cousine Judith. Mais cette étrange famille tombée du ciel manque totalement de la distinction à laquelle la jeune Londonienne est habituée. Heureusement, grâce à elle, leur vie va changer !
Un vent de modernité souffle sur la ferme…

Les primates de Park Avenue de Wenesday Martin – 10/18

Résumé : Wednesday Martin débarque de son Midwest natal dans l’Upper East Side, le quartier le plus huppé de Manhattan, avec son mari et ses deux enfants. Le rêve se transforme rapidement en cauchemar.
Wednesday est sur le territoire des primates les plus riches de la planète. Une enclave hostile peuplée de femmes au foyer surdiplômées, glamour, mariées à des patrons de hedge funds et totalement dévouées à la réussite de leur progéniture.
Armée d’un calepin et d’un crayon, Wednesday Martin consigne, à la manière de la célèbre primatologue Jane Goodall, les rites, les mœurs, les contradictions et les peurs de ces mères richissimes en quête obsessionnelle de perfection.

mes envies

J’aurais mieux fait de me taire de Janette Paul – Collection Lj, J’ai Lu

Résumé : Que fait Amber, encore endormie, sur le siège passager d’un 4×4 qui file à travers le bush? Elle qui a en horreur le camping, les moustiques et la nourriture bio… Soudain, le film de sa soirée trop arrosée lui revient : elle a foutu sa carrière en l’air et demandé à sa sœur de l’emmener dans le désert, là où son père, qu’elle n’a jamais connu, vit peut-être encore… Comment échapper à ce cauchemar et revenir quelques heures en arrière?
Le road-trip loufoque et les déboires drôlissimes d’une enquiquineuse, city girl fâchée avec la vie simple et sa famille, confrontée à tout ce qu’elle croit détester, et surprise par l’amour. À savourer d’urgence!

Interfeel de Antonin Atger – Pocket Jeunesse

Résumé : Et si le monde entier avait accès à vos émotions ?
Nathan et ses amis sont en permanence connectés à Interfeel, un réseau social qui permet de partager ses émotions. Pour l’immense majorité des habitants de la planète, connaître les émotions de chacun est tout aussi naturel que téléphoner. Mais un événement tragique va se produire sous leurs yeux et bouleverser Nathan. Fasciné par Élizabeth, une  » sans-Réseau  » qui vit en marge de la société, il voit toutes ses certitudes vaciller. Ce que les deux adolescents découvriront pourrait bien changer le monde à jamais…

Outlander, T7.2 L’écho des cœurs lointains de Diana Gabaldon – J’ai Lu

Résumé : S’inspirant des Indiens, les Américains harcèlent l’ennemi. La bataille de Saratoga prend un tournant décisif dans la guerre d’Indépendance. Jamie, devenu tireur d’élite, y reconnaît son fils naturel, William, et affronte son cousin, le brigadier Fraser, qui sera mortellement blessé. Le général
Burgoyne exige alors que Jamie ramène sa dépouille en Écosse. Jamie espère y retrouver sa presse à Édimbourg afin de retourner se battre aux côtés des rebelles à coups de pamphlets. Dans les colonies, lord John Grey découvre un pays livré à l’anarchie, où les colons sont la proie des brigands. Claire étant recherchée par les loyalistes pour avoir transmis en secret des missives aux insurgés, il lui propose de l’épouser afin de la protéger. Claire devient alors lady Grey.
Pendant ce temps, au xxe siècle, Brianna et Roger élèvent leurs enfants, Jem et Mandy, au manoir de Lallybroch. Un homme mystérieux enlève le petit Jem en menaçant de le tuer si Brianna ne lui dévoile pas comment mettre la main sur « l’or du Français ».

Coup de foudre à Manhattan, T4 Rencontre dans l’Upper East Side de Sarah Morgan – &H

Résumé : Voici Molly.
Rédactrice au courrier du cœur à New York, elle se considère comme une experte en relations amoureuses. Enfin, seulement celles des autres. Car pour elle, le grand amour de sa vie, c’est son dalmatien.
Et voici Daniel.
Avocat spécialiste des divorces, il est bien placé pour savoir que les relations amoureuses sont à éviter à tout prix. Pourtant, un beau matin, il se retrouve à faire des pieds et des mains pour emprunter un chien… tout ça dans le but de provoquer une rencontre avec la mystérieuse joggeuse qu’il croise quotidiennement à Central Park avec son dalmatien…
Molly et Daniel ont un avis bien arrêté sur les relations amoureuses. Leur rencontre risque de tout bouleverser…

lectures communes.jpg

Assez de bleu dans le ciel de Maggie O’Farrell – 10/18

Résumé : Une maison au bout d’une piste, à des kilomètres de tout. Autour, rien que l’herbe verte, les trembles aux feuilles chargées de pluie et le ciel changeant du Donegal. Daniel Sullivan est linguiste, il s’en va donner un cours à l’université avant de prendre l’avion pour les États-Unis, son pays d’origine, pour se rendre à l’anniversaire de son père qu’il n’a pas vu depuis des années. 
À ses côtés, dans la voiture qui le conduit à l’aéroport, sa femme Claudette et leurs deux enfants. C’est là, dans cette voiture, que Daniel apprend à la radio le décès de Nicola, son premier amour. Une cascade de souvenirs se déversent et une question : se pourrait-il qu’il soit responsable de sa mort ? 
Le doute le ronge, implacable. Et une envie, deux en fait : découvrir la vérité sur Nicola ; revoir sa famille, son autre famille, ses deux grands enfants qu’il a abandonnés soudainement aux États-Unis dix ans plus tôt. 
Mais comment dire tout cela à Claudette, cette ex-star de cinéma fantasque, passionnée, qui a choisi d’organiser sa propre disparition pour échapper au monde ? Comment lui révéler l’homme qu’il est véritablement ? Et que peut-il encore promettre, lui qui n’a jamais su que fuir ? 
Si comme le veut le proverbe, assez de bleu dans le ciel promet une belle journée, alors chacun peut voyager sans crainte. Il y aura toujours l’amour pour les ramener à bon port…

Les délices de Tokyo de Durian Sukegawa – Le livre de poche

Résumé : Pour payer ses dettes, Sentarô vend des gâteaux. Il accepte d’embaucher Tokue experte dans la fabrication de an, galette à base de haricots rouges. Mais la rumeur selon laquelle la vieille femme aurait eu la lèpre étant jeune, met la boutique en péril. Sentarô devra agir pour sauver son commerce.


Voilà pour ma grosse PAL du mois ! Bon on est d’accord pour dire que je ne lirai pas tout mais au moins j’ai du choix pour piocher dedans. Sinon à partir du 16 juillet je participe à la semaine à 1000 du Pingouin Vert ! J’ai vraiment hâte que cette semaine arrive afin d’essayer de réussir un challenge une fois dans ma vie … haha. Et vous quels romans vont vous accompagner ce mois-ci ? N’hésitez pas à me le dire dans les commentaires. Bon week-end à tous !

Publicités

5 réflexions au sujet de “Dans ma PAL : Juillet 2018”

  1. J’ai adoré Songe à la douceur, Des jours et des vies, ainsi que Les roses de Somerset ❤️ je te souhaite d’excellentes lectures en ce mois de juillet, et j’espère qu’Assez de bleu dans le ciel sera chouette 😁😘

    J'aime

  2. Plein de belles lectures en perspective à venir !
    Je m’interdis d’aller sur netgalley depuis un moment maintenant, le temps de lire les titres que j’ai déjà obtenu par ce biais xD Ça me torture un peu mais tant pis ahaha
    Je ne sais pas encore vraiment ce que je lirais pour ce mois de juillet 🙂 Je compte piocher pas mal dans ma PAL alors je ferais au grè de mes envies 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s