livre

Revue n°56 – La tentation d’être heureux de Lorenzo Marone

Hello, hello mes p’tits loups !

J’espère que tout va bien pour vous mes p’tits loups et que le week-end s’annonce bien pour vous. Aujourd’hui, on se retrouve pour un billet lecture tout chaud avec La tentation d’être heureux de Lorenzo Marone

lorenzo-marone-popcornandgibberish-wordpress-la-tentation-detre-heureux-wordpress-belfond

bannière-résumé-critique-popcornandgibberish

À Naples, de nos jours
Cesare Annunziata a 77 ans, et sa vie n’est pas ce qu’il aurait voulu qu’elle soit. Il n’a jamais vraiment réussi à aimer sa femme, les relations avec sa fille, Sveva, sont très compliquées, et son fils, Dante, n’ose pas lui présenter son compagnon. Alors, tant pis, il décide de profiter un tant soit peu de l’existence en buvant, mangeant et fumant comme il lui plaît. Peu importe les reproches de Sveva. Il continue même à voir cette chère Rossana, officiellement infirmière, mais qui, en réalité, vend ce qui lui reste de charmes.
Un soir, le silence de son appartement est brisé par une très violente scène de ménage. Et Cesare ne tarde pas à comprendre que sa voisine, la belle Emma, se fait battre par son mari. La nouvelle fait vite le tour de l’immeuble. Aidé de ses deux compères du troisième âge, Madame Vitaglino, collectionneuse de chats, et, Marino, solitaire endurci, Cesare décide de secourir la jeune femme. Après avoir échafaudé les plans les plus rocambolesques, c’est finalement en se liant d’amitié avec Emma qu’il va tenter de la sortir des griffes de son époux.
Un petit dîner en tête à tête, de délicates attentions, un sourire réconfortant… Chamboulé par la douceur de la jeune femme, le vieillard s’apaise peu à peu : à 77 ans, finalement, n’est-il pas temps de se délecter des belles choses de la vie et de faire, enfin, la paix avec ceux qu’on aime ?

bannière-résumé-mon-avis-2-popcornandgibberish

Je remercie les éditions Belfond pour m’avoir permis de lire ce roman.

La tentation d’être heureux faisait partie des romans de la rentrée littéraire qui me faisait bien envie. Un roman dont j’avais également entendu beaucoup de bien par la suite et qui m’avait conforté dans l’idée qu’il fallait que je le lise.

Embarquons dans la vie de Cesare, un vieil homme solitaire de 77 ans. Cesare est veuf, bougon, aimant les femmes (des fois d’une drôle de façon). Il va faire la connaissance d’Emma, sa voisine et grâce à elle, il va réouvrir son cœur.  J’ai aimé chaque personnages : Sveva, sa fille qui parait dure aux premiers abords, Dante, son fils, vraiment plus secondaire mais qui a quelques belles scènes avec son père. Madame Vitaglino avec ses chats, Marino qui m’a fait bien rire avec l’ordinateur. Je cite également Rossana que j’ai trouvé vraiment attachante et avec qui j’espère Cesare

Ce roman a été drôle, bouleversant, plaisant, bref je suis passée par toutes phases d’émotions. J’ai aimé être en Italie et partager la vie de Cesare qui a 77 ans, a encore plein de choses à dire. Il se révèle de plus en plus attachant au fil des pages et on a envie de savoir comment cela va se terminer. 

Le léger bémol est sur la fin. Enfin bémol, attendez que je vous explique. Je pensais que ce roman était un feel-good book et la fin m’a quelque peu surprise entre deux larmes. Je ne veux spoiler personne, mais j’ai trouvé cette fin terrible. Je peux vous dire que j’ai sorti les mouchoirs.

En conclusion, La tentation d’être heureux est un très joli roman sur la vie, les rencontres, le pardon. On rit, on pleure, toutes sortes d’émotions m’ont traversées pendant ma lecture. Les personnages sont tous très bien écrits et j’ai adoré connaître Cesare. 

note - 4 popcorn

Mon petit billet est terminé et j’espère qu’il vous a plu. L‘avez-vous lu ? Souhaitez-vous le lire ? Dîtes-moi tout dans les commentaires, je vous réponds au plus vite. A très bientôt !

Publicités

17 réflexions au sujet de “Revue n°56 – La tentation d’être heureux de Lorenzo Marone”

  1. Ah c’est horrible, en lisant ton article, je pensais mettre ce livre dans ma wishlist « livres pour retrouver le moral », maintenant je sais qu’il va falloir que je le prenne avec des pincettes ! En tout cas, merci d’avoir prévenu, c’est pour ce genre d’indications que j’apprécie les blogs littéraires !

    J'aime

  2. Pour moi qui suis une amoureuse absolue d’Italie ET de feel good, ce livre est fort tentant. Je l’ajoute de suite à ma whish list et vais tenter de le lire en italien. Pour tout te dire, je serai à Rome pour Noël, et je cherche justement un roman en italien pour me mettre à 200 % dans l’ambiance. Je crois que je l’ai trouvé grâce à toi !! 🙂

    J'aime

    1. Coucou. Et bien j’ai bien fait de te faire confiance, car une fois de plus, en suivant tes conseils je me suis régalée. J’ai terminé ce roman hier, et j’ai repoussé l’heure de me coucher car je voulais absolument découvrir la fin… Quelle belle histoire, pleine de tendresse ! C’était vraiment beau… Je n’ai plus qu’à lire les autres romans de cet auteur, mais je pense attendre un peu et acheter les éditions papier, car j’ai lu celui-ci en papier et en italien. Je vais probablement me faire la collec… 🙂 Belle journée à toi !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s