livre

Good Morning, Mr. President de Rebecca Dorey-Stein : l’alliance parfaite de la chick-lit et de la politique !

Hello, hello mes p’tits popcorn !

Quelle semaine de folie ! Je devais repasser par ici pour vous livrer quelques articles et le temps m’en a tout simplement manqué. Et vendredi dernier étant mon anniversaire, tout s’est enchaîné à une vitesse folle. Du coup, je vous livre aujourd’hui ma petite pépite du mois de septembre, à savoir Good Morning, Mr. President de Rebecca Dorey-Stein. Je remercie NiL éditions ainsi que Netgalley pour l’envoi de ce roman.

Entete_GoodMorningMrPresident_RebeccaDoreyStein_Critique_Popcornandgibberish.png

Ban_Résumé_Popcorn&Gibberish_V4

« C’est Bridget Jones à la Maison-Blanche. » The New York Times.
Dans les coulisses de la présidence d’Obama, une jeune assistante à l’humour décapant apprend les rouages de la politique, tombe amoureuse, et trouve sa voie : l’écriture.
En 2012, Rebecca Dorey-Stein répond à une petite annonce pour un job à Washington. Quand elle apprend que c’est pour travailler à la Maison Blanche, dans l’équipe de transcripteurs d’Obama, c’est l’euphorie !
Pendant cinq ans, de 2012 à 2017, elle accompagne le Président partout où il va, enregistreur et micro à la main. Elle se lie d’amitié avec les équipes de campagne, des jeunes hommes et jeunes femmes qui, comme elle, font le choix de laisser leur vie derrière eux pour monter à bord de l’Air Force One au service du Président le plus séduisant depuis Kennedy. Entre deux points presse à la Maison Blanche et un voyage au bout du monde, Beck apprend les ficelles du protocole, se frotte à la concurrence entre les services, fête son anniversaire avec le président, et tombe amoureuse de celui qu’il ne fallait pas approcher….
Un univers fascinant, des intrigues à tous les étages, beaucoup de joie et quelques désillusions : ce récit trépidant et drôle se lit comme un roman.
Ban_MonAvis_Popcorn&Gibberish

C’est avec ce genre de roman que je me rends compte de l’importance de la blogosphère. Si je n’avais pas vu que ma copine Lucie d’Abracadabooks attendait ce roman avec grande impatience, je serai tout bonnement passée à côté. Incroyable hein ! J’espère donc vous passer le relais pour qu’à votre tour vous fassiez la connaissance de Beck. 

Quand le roman commence, Beck fait plusieurs boulots à la fois, elle ne s’épanouit pas plus que ça dans sa vie à Washington post-université. Je me suis beaucoup retrouvée en elle car ce sont des questionnements qui me sont arrivés après mes études et que plein de gens autour de moi vivent. Puis un matin, Beck va répondre à une petite annonce de sténographe et sa vie va basculer.

J’ai beaucoup apprécié suivre les aventures de Beck à la Maison Blanche. Il faut savoir qu’il s’agit de moments réels de Rebecca Dorey-Stein même si elle a changé les noms et apporté quelques modifications. Et je trouve que l’équilibre entre vérité et roman est très bien mené. C’est vraiment la rencontre de la chick-lit dans les coulisses de la politique. Et quand je dis chick-lit, je comprends que cela puisse faire peur, mais dans la construction du roman c’est ça : nous avons une jeune femme qui débarque dans le milieu des requins qu’est la politique et elle va devoir faire sa place dans ce monde impitoyable. Ça fait énormément pensé au roman Le diable s’habille en Prada sauf qu’il faut remplacer le contexte. Ce n’est d’ailleurs pas très étonnant que ce soit Lauren Weisberger qui signe la préface. Pourtant, malgré les joutes verbales très drôles (et autres situations cocasses), l’auteure nous narre son histoire de manière très sérieuse et avec de vraies questionnements. On est loin d’un roman vide de sens. 

Good Morning, Mr President est un roman que j’ai dévoré en quelques jours. Je me suis même couchée très tard pour pouvoir le terminer. Il n’y a pas de véritable suspens, mais j’étais tellement dedans que je n’arrivais plus à m’arrêter de le lire. J’ai également énormément apprécié découvrir le monde politique aux Etats-Unis encore plus sous l’ère Obama (oui je l’aime très fort ce Monsieur). C’est un roman de cette rentrée littéraire que je conseille vivement. 

01

 

Publicités

5 réflexions au sujet de “Good Morning, Mr. President de Rebecca Dorey-Stein : l’alliance parfaite de la chick-lit et de la politique !”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s