Lecture Commune

Eleanor Oliphant va très bien de Gail Honeyman : alerte coup de cœur !

Hello, hello mes p’tits popcorn !

Je reviens, l’air de rien, avec une nouvelle chronique. Promis, en décembre je diversifierai mon contenu haha. Mais en attendant je dois vous parler d’une de mes dernières excellentes lectures que j’ai faite en compagnie de ma chère Ibidouu (avec qui, à force, je vais devenir siamoise !). Alors on attache sa ceinture et on s’en va en Ecosse rejoindre Eleanor Oliphant (qui) va très bien. Je remercie les éditions 10/18 pour l’envoi du roman. 

Eleanor Oliphant est un peu spéciale. 
Dotée d’une culture générale supérieure à la moyenne, peu soucieuse des bonnes manières et du vernis social, elle dit les choses telles qu’elle les pense, sans fard, sans ambages. 
Fidèle à sa devise  » Mieux vaut être seule que mal accompagnée « , Eleanor évite ses semblables et préfère passer ses samedis soir en compagnie d’une bouteille de vodka. 
Rien ne manque à sa vie minutieusement réglée et rythmée par ses conversations téléphoniques hebdomadaires avec  » maman « . 
Mais tout change le jour où elle s’éprend du chanteur d’un groupe de rock à la mode. 
Décidée à conquérir de l’objet de son désir, Eleanor se lance dans un véritable marathon de transformations. Sur son chemin, elle croise aussi Raymond, un collègue qui sous des airs négligés, va lui faire repousser ses limites. 
Car en naviguant sur les eaux tumultueuses de son obsession amoureuse et de sa relation à distance avec  » maman « , Eleanor découvre que, parfois, même une entité autosuffisante a besoin d’un ami…

Eleanor Oliphant va très bien est un roman qui me faisait de l’œil depuis que j’avais vu des avis élogieux sur la blogo. Oui, on ne remerciera jamais le pouvoir de la blogo sur l’influence des lectures… haha. Et j’espère pouvoir vous influencer un petit peu avec cette chronique…

Eleanor est un personnage à la Sheldon Cooper, comprenez : héroïne proche du Syndrome Asperger qui dit ce qu’elle pense sans fard, qui ne comprend pas les conventions sociales, mais qui possède une intelligence au-dessus de la moyenne et dotée d’une solide culture générale. C’est un personnage qui m’a d’emblée énormément touchée et que j’avais envie de protéger. On sent des zones d’ombre dans son passé qui intriguent et des indices vont êtres distillés tout le roman pour que l’on sache ce qui s’est passé. Notez qu’il y a un twist final au sujet de son passé que je n’ai pas vu venir et qui m’a énormément surprise ! Ce que j’ai le plus apprécié dans ce personnage est qu’elle est beaucoup plus profonde qu’il n’y paraît. Elle étonne, elle émeut et elle sait être très drôle (notamment quand elle va chez l’esthéticienne ou chez la manucure pour la première fois. Oui, oui faut lire ces passages !). 

Autour de Eleanor va commencer à graviter des personnages et un va prendre une importance capitale : il s’agit de Raymond ! Il se prend d’affection pour Eleanor et va se comporter comme un véritable ami envers elle. Je l’ai beaucoup apprécié tant avec Eleanor qu’avec sa propre mère. Raymond est attentif, prévenant, drôle et va obliger notre (anti) héroïne à se sociabiliser. 

Eleanor Oliphant va très bien est un petit bijou de littérature. Les chapitres sont assez courts et se dévorent, aussi les 456 pages ne se voient pas. Gail Honeyman dresse un portrait très humain d’Eleanor Oliphant qui va découvrir qu’elle n’est pas obligée d’être en marge de la société. Coupé en trois partie, le récit traite toutes les strates de la reconstruction d’Eleanor  et si je vous parle énormément de tendresse depuis le départ, il faut savoir qu’on passe par des moments effroyables et saisissants. 

Au final, Eleanor Oliphant va très bien est un roman que j’ai adoré (spoilers alert : Nolwenn aussi !) et qui se hisse dans la fameuse liste de mes romans préférés en 2018. J’espère que vous serez nombreux à découvrir cette anti-héroïne qui vaut la peine d’être connue. C’est à découvrir les yeux fermés. 

> L’avis de ma chère Ibidouu ! < 

Publicités

5 réflexions au sujet de “Eleanor Oliphant va très bien de Gail Honeyman : alerte coup de cœur !”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s