livre

[#114] Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi

Hello, hello mes p’tits popcorn !

Il y a une semaine, je recevais dans ma bibliothèque le petit dernier de Virginie Grimaldi dans ma boîte aux lettres. Il y a une semaine, je m’émerveillais devant cette couverture qui est encore plus sublime que lorsqu’elle a été dévoilé sur Internet. Il y a une semaine, je vivais un coup de foudre avec Il est grand temps de rallumer les étoiles.

il est grand temps de rallumer les étoiles - fiche lecture.jpg

résumé

Anna, 37 ans, croule sous le travail et les relances des huissiers. Ses filles, elle ne fait que les croiser au petit déjeuner. Sa vie défile, et elle l’observe depuis la bulle dans laquelle elle s’est enfermée. À 17 ans, Chloé a des rêves plein la tête mais a choisi d’y renoncer pour aider sa mère. Elle cherche de l’affection auprès des garçons, mais cela ne dure jamais. Comme le carrosse de Cendrillon, ils se transforment après l’amour. Lily, du haut de ses 12 ans, n’aime pas trop les gens. Elle préfère son rat, à qui elle a donné le nom de son père, parce qu’il a quitté le navire. Le jour où elle apprend que ses filles vont mal, Anna prend une décision folle : elle les embarque pour un périple en camping-car, direction la Scandinavie. Si on ne peut revenir en arrière, on peut choisir un autre chemin.

mon avis

Troisième roman de Virginie Grimaldi lu à mon actif (Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie est encore dans ma PAL #oups), Il est grand temps de rallumer les étoiles vous promettra de vous prendre aux tripes pendant sa lecture. En tout cas pour moi ça a été le cas.

Revenons au fondamental, c’est-à-dire à l’histoire. Ici, nous avons trois récits en un : Anna, la mère de famille célibataire qui galère à joindre les deux bouts ; Chloé, l’adolescente en manque d’amour, hypersensible et rebelle ; Lily, la petite dernière en pré-adolescence et pleine d’humour. Un jour, Anna va péter un câble et décide d’amener sa tribu en Scandinavie. L’occasion pour elles d’y faire des rencontres détonantes, mais surtout de se retrouver ensemble.

Clairement, c’est une lecture qui m’a particulièrement touché et je pense que mon vécu n’y a pas été étranger. Je n’ai pas pu ne pas penser à ma propre mère en lisant les inquiétudes d’Anna. En plus, Virginie Grimaldi lui a donné comme surnom « Nana » … Et c’est comme ça qu’on m’appelle dans ma famille. De là à ce que j’ai l’impression qu’elle me parle directement, il n’y a qu’un pas. Enfin presque. Mais pour autant, si pour moi, cela a remué des choses, je suis certaine que cela vous remuera à vous aussi. D’une différente manière, pour différentes raisons, mais ça va remuer. Parce que Virginie Grimaldi est comme ça. Chacun de ses romans vise en plein cœur et cherche à faire ressentir de l’émotion à son lecteur. Ici, on ne lit pas de la littérature pour théoriser quoique ce soit, ici on la vit. Et je crois que c’est la plus grande qualité de Virginie. 

Il est grand temps de rallumer les étoiles est donc une histoire qui sent le vrai, respire l’authentique. Virginie Grimaldi m’aura touché jusqu’à ses remerciements en fin de roman (vous savez mon amour pour lire les remerciements !). Mais au-delà des yeux mouillés, ce roman est bourré d’humour grâce au personnage de Lily. C’est mon personnage favori car tout en ayant cette candeur enfantine, je l’ai trouvé très mature. Puis lorsqu’elle prend la parole dans le livre, elle aide vraiment à détendre l’atmosphère qui peut se révéler anxiogène par moment. 

Et puis impossible de vous parler de ce roman sans vous parler du road-trip en lui-même. En étant dans mon lit, je me suis évadée en Scandinavie avec les filles. Je n’ai pas eu le temps d’aller voir en image les sites que Virginie Grimaldi nous décrit, mais je suis certaine qu’elle l’a fait aussi justement que possible. En tout cas, Il est grand temps de rallumer les étoiles est une ode au voyage (et aux aurores boréales !). 

Bon, je vais arrêter de m’éterniser sur ce roman car je pense que tu as compris que nous avons là un coup de cœur. Comme pour Laurence Peyrin, Virginie Grimaldi fait partie de ces auteurs qui ne me déçoivent pas. Je vous invite fortement à aller découvrir ce roman qui sortira en librairie dans quelques jours. Partez en Scandinavie et vivez !

5 popcorns

Publicités

6 réflexions au sujet de “[#114] Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi”

  1. Je trouve vraiment que tout lecteur pourra trouver quelqu’un à qui s’identifier dans ce roman. J’ai été bouleversée par cette histoire, impossible de m’arrêter dans ma lecture. Et je suis comme toi, j’aime d’amour les remerciements !!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s