livre

[#108] Les belles de Dhonielle Clayton

Hello, hello mes p’tits popcorn !

D’ici quelques jours, je serai à Paris pour Livre Paris ! L’impatience me gagne de jour en jour et j’ai hâte de vous rencontrer si vous y êtes aussi. Cette semaine sera une semaine très littéraire car j’ai deux chroniques à vous livrer ainsi que ma participation au Femini Books J’espère que vous êtes prêts pour l’aventure mes popcorn car on commence par un roman young adult terrible intitulé Les belles de Dhonielle Clayton. Je remercie la Collection R ainsi que Netgalley pour l’envoi de ce roman.

les belles - fiche lecture

résumé

Ne souffrez plus pour être une Belle.
Dans le monde opulent d’Orléans, les gens naissent gris, ils naissent condamnés, et seules les Belles peuvent, grâce à leur talent, les transformer et les rendre beaux. En tant que Belle, Camélia Beauregard est presque une déesse dans cet univers où triomphe le culte des apparences.
Or Camélia ne veut pas se contenter d’être une Belle. Elle rêve de devenir la favorite choisie par la reine d’Orléans pour s’occuper de la famille royale et d’être reconnue comme la plus douée du pays. Mais une fois Camélia et ses sœurs Belles arrivées à la cour, il s’avère que la position de favorite tient davantage du cauchemar. Derrière les ors du palais, les noirs secrets pullulent…
Le premier volet d’une série éblouissante.

mon avis

Les belles est la centième parution de la Collection R et encore une fois, ils ne se sont pas foutus de nous. Avec ce roman, nous plongeons dans un univers que Dhonielle Clayton a créé de toutes pièces.

Dans le monde d’Orléans, les Hommes naissent gris aux yeux rouges et seules les Belles peuvent mettre de la beauté dans ce monde. Camélia est l’une d’elle. Elle qui a vécu dans un cocon tout le long de sa vie à la Maison Rouge va se rendre compte qu’une fois présentée à la cour, la vie est tout autre. 

Si le monde d’Orléans est une invention de l’auteure, on sent bien les références à la monarchie française. Et comme dans un bon roman historique, notre Camélia va devoir déjouer les complots et essayer de sauver sa peau. Un peu comme Ophélie quand elle atterrit à la Citacielle dans Les disparus du Clairdelune. J’ai adoré m’imaginer l’univers car les descriptions sont très visuelles en plus d’être alléchantes. Dhonielle Clayton va nous décrire les couleurs en fonction d’un fruit, d’un bonbon au caramel ou encore d’un gâteau au chocolat. Difficile, quand on est gourmand, de ne pas avoir faim en lisant !

Même si il y a certaines répétitions qui peuvent donner la sensation de ne pas avancer dans le récit, j’ai été complètement absorbée par ce premier tome. Il y a de l’action, des retournements de situation et tout le monde joue double. Les personnages secondaires sont tout aussi importants que Camélia et j’espère qu’on retrouvera ses sœurs dans la suite de cette saga. 

En conclusion, je vous conseille très fortement de lire ce premier tome ! Je l’ai trouvé addictif, très bien décrit même si j’ai relevé quelques répétitions. Un de mes premiers coups de cœur de 2018 !

5 popcorns

 

Publicités

10 réflexions au sujet de “[#108] Les belles de Dhonielle Clayton”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s